Par une loi, protégeons durablement les mineurs isolés étrangers de l’égoïsme territorial

le 2 février 2015

Le 30 janvier, plus d’un an après que l’immense majorité des départements de France se soient mis d’accord avec l’État pour accueillir les 8000 mineurs isolés étrangers de France de façon digne, Stéphane Troussel prenait acte de l’annulation partielle de la circulaire du 31 mai 2013 par le Conseil d’État.

« Je note que l’opportunité de la répartition équitable mise en place par la circulaire n’est pas remise en cause par la haute juridiction. En ce sens, l’égoïsme des quelques départements à l’origine du recours n’a pas triomphé, et cela est de bon augure pour la suite.

Car il faut désormais passer à l’étape suivante, c’est-à-dire garantir enfin par la loi la pérennité du dispositif issu de la circulaire. Rien qu’à l’échelle de la Seine-Saint-Denis, celle-ci aura permis que nos services accompagnent non plus 1000 jeunes dans des conditions catastrophiques pour nos travailleurs sociaux et pour les jeunes eux-mêmes, mais désormais 500, ce qui reste déjà largement supérieur aux quelques dizaines de jeunes que la Mayenne, à l’origine de plusieurs recours, se plaint de devoir accueillir.

En ce début d’année marqué par une crise de la solidarité à l’échelle du pays tout entier, j’attends désormais du gouvernement qu’il donne très rapidement à ce dispositif, par la voie législative, toute la sécurité juridique dont il a besoin pour se déployer durablement.

Dans l’attente, nous en appelons à la solidarité sociale et départementale pour que la répartition des mineurs puisse se poursuivre dans le respect des capacités d’accueil des différents Conseils généraux. Nous ne laisserons pas quelques réfractaires à la solidarité nationale avoir raison du formidable travail réalisé par nos collectivités et l’État depuis plus de trois ans. »
Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Propos de Goasguen : syndrome du mépris de la droite pour la Seine-Saint-Denis

Claude Goasguen, député UMP de Paris, a aujourd’hui présenté ses excuses à la Seine-Saint-Denis, qu’il a mis en cause lors d’une dispute avec Rachida Dati


Solidarité européenne au rabais, l’Europe encore hors-sol

Après 18 mois de négociations, un compromis pour le budget européen de 2014 à 2020 a enfin été atteint. À l’arrivée l’égoïsme d’une majorité de pays membres a prévalu


Une importante victoire contre DEXIA

La Seine-Saint-Denis vient de remporter une importante victoire judiciaire dans le combat qu’elle mène depuis 2008 contre le scandale des emprunts toxiques.


Trois ans de "Culture et Art au Collège"

Le 6 février, Stéphane Troussel a participé au bilan de la Culture et Art au Collège (C.A.C), un dispositif départemental lancé en 2009.


Jean-Pierre Bel doit cesser d’opposer les départements urbains et ruraux et œuvrer pour l’intérêt général

Alors que le Premier Ministre vient d’installer un groupe de travail entre l’État et les départements pour faire des propositions sur un financement pérenne des allocations individuelles de solidarité, je m’étonne des déclarations de Jean-Pierre Bel, président du Sénat, qui continue d’opposer les difficultés des départements ruraux à celles des départements urbains.


La lutte contre l’habitat indigne doit devenir une grande cause nationale

Mardi 29 janvier, j’ai participé à la table ronde organisée par Cécile DUFLOT, Ministre de l’égalité des territoires et du logement, autour de la question cruciale dans notre département de l’habitat indigne


Pour la reprise du dialogue social, PSA doit donner aux salariés des garanties solides sur leur avenir

« Alors qu’un mouvement social dure depuis plus de dix jours à l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, je mesure l’inquiétude qui peut être celle des salariés du site quant à leur avenir, qu’ils participent ou non à la grève. »


Le Département aux côtés des maliens de Seine-Saint-Denis

Le 18 janvier, Stéphane Troussel a reçu des représentants de la communauté malienne de Seine-Saint-Denis pour leur réaffirmer le soutien du Département


Création du Pôle Sup 93

« Les arts et la culture sont un puissant moteur de développement économique et urbain de la Seine-Saint-Denis »


« La Seine-Saint-Denis utile au pays »

À l’occasion des Rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel s’est félicité que l’action menée par l’Observatoire des violences envers les femmes ait inspiré les projets du gouvernement

0 | ... | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410 | 420