Par une loi, protégeons durablement les mineurs isolés étrangers de l’égoïsme territorial

le 2 février 2015

Le 30 janvier, plus d’un an après que l’immense majorité des départements de France se soient mis d’accord avec l’État pour accueillir les 8000 mineurs isolés étrangers de France de façon digne, Stéphane Troussel prenait acte de l’annulation partielle de la circulaire du 31 mai 2013 par le Conseil d’État.

« Je note que l’opportunité de la répartition équitable mise en place par la circulaire n’est pas remise en cause par la haute juridiction. En ce sens, l’égoïsme des quelques départements à l’origine du recours n’a pas triomphé, et cela est de bon augure pour la suite.

Car il faut désormais passer à l’étape suivante, c’est-à-dire garantir enfin par la loi la pérennité du dispositif issu de la circulaire. Rien qu’à l’échelle de la Seine-Saint-Denis, celle-ci aura permis que nos services accompagnent non plus 1000 jeunes dans des conditions catastrophiques pour nos travailleurs sociaux et pour les jeunes eux-mêmes, mais désormais 500, ce qui reste déjà largement supérieur aux quelques dizaines de jeunes que la Mayenne, à l’origine de plusieurs recours, se plaint de devoir accueillir.

En ce début d’année marqué par une crise de la solidarité à l’échelle du pays tout entier, j’attends désormais du gouvernement qu’il donne très rapidement à ce dispositif, par la voie législative, toute la sécurité juridique dont il a besoin pour se déployer durablement.

Dans l’attente, nous en appelons à la solidarité sociale et départementale pour que la répartition des mineurs puisse se poursuivre dans le respect des capacités d’accueil des différents Conseils généraux. Nous ne laisserons pas quelques réfractaires à la solidarité nationale avoir raison du formidable travail réalisé par nos collectivités et l’État depuis plus de trois ans. »
Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Une charte de partenariat « Seine-Saint-Denis Egalité » entre le Département et la SNCF

Mercredi 23 octobre, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, et Guillaume Pépy, Président de SNCF, signeront la charte de partenariat « Seine-Saint-Denis Égalité » entre le Département et le groupe, en présence de Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale.


Le Département roule en électrique : un choix économique, urbain et industriel

Mercredi 22 octobre à 9h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, réceptionnera les premiers véhicules électriques dont le Département vient de faire l’acquisition.


Inauguration la crèche Janusz Korczak à Bondy

Stéphane Troussel, Président du Conseil général, Bally Bagayoko, Vice-Président délégué à l’enfance et Sylvine Thomassin, Vice-Présidente du Conseil général et Maire de la ville inaugureront la crèche Janusz Korczak le vendredi 18 octobre à 17 heures.


Soirée d’accueil des nouveaux enseignants des collèges

Pour la première fois, le Département, en partenariat avec l’Éducation nationale, organise le 16 octobre une soirée d’accueil des enseignants nouvellement nommés sur le territoire


La laïcité concrète se construit ici

Le mardi 15 octobre Philippe Galli, Préfet de Seine-Saint-Denis et Stéphane Troussel, Président du Conseil général assisteront au rituel de l’Aïd.


Biodiversité urbaine : enjeux scientifiques et politiques locales

Une rencontre organisée le 3 octobre, par le Parc de la Villette et l’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine de la Seine-Saint-Denis.


L’inventrice du service départemental de PMI est décédée

Le 24 septembre le docteur Jacqueline de Chambrun est décédée, Stéphane Troussel rend hommage à celle qui a inventé le service départemental de PMI


Remise du rapport Germain sur les emplois d’avenir

"La spécificité de la Seine-Saint-Denis reconnue, l’engagement de ses collectivités salué" déclare Stéphane Troussel


Extension du tramway T4 déclaré d’utilité publique

Pour la Seine-Saint-Denis et ses habitants : un tramway publiquement utile


Décharges sauvages, la situation ne peut plus durer

Le département de la Seine-Saint-Denis est un territoire où il y a trop de décharges sauvages, trop d’accotements, talus et échangeurs autoroutiers où les déchets s’accumulent

0 | ... | 300 | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | ... | 400