Le Département de la Seine-Saint-Denis reprend au fur et à mesure son activité et applique des dispositions sanitaires pour protéger la population et ses agent.e.s, tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez les dernières informations à jour en suivant ce lien

Par une loi, protégeons durablement les mineurs isolés étrangers de l’égoïsme territorial

le 2 février 2015

Le 30 janvier, plus d’un an après que l’immense majorité des départements de France se soient mis d’accord avec l’État pour accueillir les 8000 mineurs isolés étrangers de France de façon digne, Stéphane Troussel prenait acte de l’annulation partielle de la circulaire du 31 mai 2013 par le Conseil d’État.

« Je note que l’opportunité de la répartition équitable mise en place par la circulaire n’est pas remise en cause par la haute juridiction. En ce sens, l’égoïsme des quelques départements à l’origine du recours n’a pas triomphé, et cela est de bon augure pour la suite.

Car il faut désormais passer à l’étape suivante, c’est-à-dire garantir enfin par la loi la pérennité du dispositif issu de la circulaire. Rien qu’à l’échelle de la Seine-Saint-Denis, celle-ci aura permis que nos services accompagnent non plus 1000 jeunes dans des conditions catastrophiques pour nos travailleurs sociaux et pour les jeunes eux-mêmes, mais désormais 500, ce qui reste déjà largement supérieur aux quelques dizaines de jeunes que la Mayenne, à l’origine de plusieurs recours, se plaint de devoir accueillir.

En ce début d’année marqué par une crise de la solidarité à l’échelle du pays tout entier, j’attends désormais du gouvernement qu’il donne très rapidement à ce dispositif, par la voie législative, toute la sécurité juridique dont il a besoin pour se déployer durablement.

Dans l’attente, nous en appelons à la solidarité sociale et départementale pour que la répartition des mineurs puisse se poursuivre dans le respect des capacités d’accueil des différents Conseils généraux. Nous ne laisserons pas quelques réfractaires à la solidarité nationale avoir raison du formidable travail réalisé par nos collectivités et l’État depuis plus de trois ans. »
Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

"Chèque réussite" : 200 euros pour l’entrée en 6ème, les inscriptions sont ouvertes

Le site internet dédié à l’inscription pour le « chèque réussite » ouvre le 1er juin. Pour la deuxième année, cette aide de 200 euros à tous les élèves de notre département entrant en 6ème dans un collège public de Seine-Saint-Denis, va être distribuée.



Libérons les crayons

Rencontre entre des collégiens de Seine-Saint-Denis et les dessinateurs de Cartooning for peace



Petite enfance : le Département investit pour accueillir plus et mieux

En Seine-Saint-Denis, département le plus jeune de France, la petite enfance est une priorité bien qu’elle ne fasse pas partie des compétences obligatoires de la collectivité.


EURO 2016 : le Département distribue 2000 places aux jeunes de Seine-Saint-Denis.

Dans 23 jours, le lancement de l’EURO 2016 aura lieu en Seine-Saint-Denis. Le Département souhaite que les habitants de la Seine-Saint-Denis et notamment les jeunes soient pleinement acteurs et bénéficient des grandes compétitions sportives internationales que le territoire accueille.


Crèches : défaite de la droite dans son offensive judicaire contre le Département

Le tribunal administratif de Montreuil a débouté, le 13 mai 2016 la ville de Bobigny, c’est une première réponse à l’offensive judiciaire de la droite du département au sujet des crèches.


Le Tzen 3, un projet pour améliorer la mobilité, le cadre de vie et le développement économique

Une semaine avant le lancement de l’enquête publique du projet, Stéphane Troussel participera mardi 10 mai à 12h00 à une visite de présentation du parcours en réalité augmentée qui permettra de constater sur place et en temps réel les transformations à venir de l’espace public grâce au Tzen3.


La revalorisation du RSA rend indispensable un moratoire sur la baisse des dotations aux collectivités qui investissent

Le Premier ministre vient d’annoncer une augmentation de 2% du montant de RSA, en septembre prochain. Si je me félicite de cette annonce pour les allocataires du RSA, je rappelle que le financement du RSA repose encore en grande partie sur les finances des départements.

0 | ... | 220 | 230 | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | ... | 460