Nouvelle hausse du versement transports pour le 93 et le 94 : un coup bas pour les entreprises et l’emploi !

Communiqué de presse commun du département de la Seine-Saint-Denis et du département du Val de Marne.

Mercredi 15 novembre 2017, en Conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités (ex-STIF), Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île de France et d’IDF Mobilités, présentait le rapport d’orientation budgétaire dans lequel il est proposé d’augmenter à nouveau le taux du versement transports (VT) pour les entreprises de Seine-Saint-Denis et du Val de Marne.

Après une première hausse de 0.21% en janvier dernier, Madame Pécresse souhaite encore une fois augmenter de 0.21% ce taux de VT uniquement pour ces deux départements.

Au-delà des surcoûts pour les collectivités qui viennent s’ajouter à ceux liés aux augmentations tarifaires et à leur contribution à IDFMobilités, c’est encore une mauvaise nouvelle pour les banlieues populaires et leurs entreprises.

D’autant qu’une députée LREM, Aurelie de Montchalin, ancienne collaboratrice de Madame Pécresse, a déposé un amendement au projet de loi de finances 2018 allant dans ce sens.

Cette mesure contre des départements populaires est inacceptable. Pour rééquilibrer l’emploi en Ile-de-France, il faudrait faire plus contribuer les entreprises de La Défense et des Champs-Elysées.

Pourtant Madame Pécresse, présente lundi à Clichy-sous-Bois lors du déplacement du président de la République, expliquait comment il ne fallait pas oublier les quartiers populaires, comment dans ces quartiers il fallait refuser la ghettoïsation en prônant la mixité.

Oui Madame Pécresse nos territoires ont besoin de mixité et notamment de mixité logements/emplois. Mais cette nouvelle hausse du versement transports pour les entreprises qui font le pari des banlieues populaires, est non seulement un mauvais signal mais surtout injuste et injustifiée. Même si nos territoires sont dynamiques ils n’en restent pas moins très loin derrière Paris et les Hauts de Seine en termes d’installation d’entreprises.

Par ailleurs, si un rattrapage a été engagé en termes de transports sur nos territoires, celui-ci est loin d’être mis en œuvre. Il faudra attendre encore a minima 10 ans avant la mise en service de la totalité du réseau du Grand Paris Express. Il serait injuste de taxer des entreprises pour un service dont elles ne peuvent pas encore bénéficier.

Madame la Présidente, encore une fois vous invoquez l’égalité pour faire passer une mesure parfaitement inégalitaire.

La véritable égalité, c’est, au sein de la Région la plus riche de France mais qui connaît toujours le plus d’inégalités sociales, donner plus à ceux qui en ont le plus besoin. C’est là notre notion de rattrapage.

C’est pourquoi nous vous demandons de revenir sur cette mesure inégalitaire.

Contacts presse :
Cabinet présidence du département de la Seine-Saint-Denis : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47
Conseil départemental du Val-de-Marne : Patrick Hervy : 01 43 99 70 23
Patrick.hervy@valdemarne.fr

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Pose de la première pierre d’un nouvel EHPAD à Romainville

La Seine-Saint-Denis engagée dans l’accompagnement et l’accueil des personnes âgées dépendantes.


Le Département participe à la lutte contre le bruit pour améliorer la qualité de vie en ville

Mardi 9 juin à 14h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, participera à l’inauguration des écrans acoustiques et des protections de façades de Noisy-le-Sec et Bondy.


« Libérons les crayons » : rencontre entre 250 collégiens de Seine-Saint-Denis et les dessinateurs de Cartooning for peace

Mercredi 10 juin à 10h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, participera à la conférence qui réunira des collégiens et des dessinateurs de l’association Cartooning for peace, dont son Président, Plantu.


Le Département mobilisé contre la fermeture des points d’accueil de la CPAM

Jeudi 4 juin à 16h, Stéphane Troussel participera au dévoilement d’une bâche sur la RN3 pour protester contre la fermeture du centre de sécurité sociale de Bondy.


« Chèque réussite », une nouvelle aide départementale de 200 euros pour tous les élèves entrant en 6e dès la rentrée 2015

Jeudi 28 mai, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, a présidé une séance du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis consacrée à la mise en place d’un « Chèque réussite ».


1.9.3 Soleil ! Festival des tout-petits en Seine-Saint-Denis

L’art et la culture dès le plus jeune âge !


Visite du chantier du Centre de dépistage de Montreuil

La santé en Seine-Saint-Denis n’a pas de prix !


Séance extraordinaire du Conseil départemental le 7 mai, en présence d’Anne Hidalgo

Le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis se réunira jeudi 7 mai à 10h30 en séance extraordinaire consacrée aux Jeux olympiques de 2024.


La Seine-Saint-Denis, territoire au cœur et acteur de l’avenir du Grand Paris !

Pour Stéphane Troussel, les annonces du Premier Ministre suite au comité interministériel consacré au Grand Paris vont dans le bon sens. Face aux égoïsmes locaux, la construction de la Métropole a besoin de l’engagement de l’Etat et le volontarisme du Premier Ministre est de ce point de vue très bienvenu.


La Seine-Saint-Denis prête et mobilisée pour accueillir les JO 2024 !

Une première haie vient d’être franchie dans la course de fond pour accueillir les JO 2024, avec le vote par le Conseil de Paris d’un vœu soutenant son organisation dans notre pays. Je proposerai aux élus de la Seine-Saint-Denis lors d’une prochaine séance du Conseil départemental de se prononcer en ce sens.

0 | ... | 160 | 170 | 180 | 190 | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | ... | 340