Mort de Nelson Mandela

« Mandela restera à jamais le symbole de la fierté d’un peuple ; l’emblème de la défense de l’égalité des droits ; le ciment de l’unité d’une nation enfin réconciliée. Et peut-être même, au-delà de l’Afrique du Sud, l’incarnation d’un destin retrouvé pour tout un continent ».
Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

JPEG - 18.3 ko

Portrait de Nelson Mandela en juin 1991 à Saint-Cloud.
Photo : Jean Texier / Mémoires d’Humanité - Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.

Nelson Mandela est mort le 5 décembre à l’âge de 95 ans à son domicile de Johannesburg, la Seine-Saint-Denis lui rend hommage.
Cette disparition est une grande perte pour l’Afrique du Sud, pour le monde entier et pour la Seine-Saint-Denis en particulier. Durant ses années d’incarcération, notre département et ses habitants ont toujours été à la pointe de la lutte pour sa libération en multipliant les manifestations, les actions de soutien sous toutes leurs formes. Depuis, en donnant son nom à des collèges, des écoles et des rues, la Seine-Saint-Denis a honoré et partagé son combat pour une société multiraciale, de justice, de dignité humaine et d’égalité pour tous.

JPEG - 30.5 ko

Concert de soutien à Nelson Mandela lors de la Fête de l’Humanité en 1985 avec Eddie Louis, Manu Dibango et Bernard Lubat.
Photo : Anaïs-Nicole Brunel / Mémoires d’Humanité - Archives départementales de la Seine-Saint-Denis.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE