Mobilisés pour le 2e forum de l’emploi public

Le Forum de l’emploi public, organisé à Bobigny par le Conseil général en partenariat avec l’Etat, a permis pour la deuxième année consécutive de mettre en contact employeurs du secteur public et candidats venus de toute la Seine-Saint-Denis.

PNG - 4.4 ko

Dienaba vient de déposer son CV au stand de l’Education nationale. Cette jeune femme de 24 ans originaire de Bondy, qui possède un BTS d’assistante de direction, espère être rappelée courant septembre pour une session de recrutement dans le domaine administratif. En cette matinée du 2 juin, elle s’est aussi adressée à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie, à la Caisse d’Allocations Familiales et au Conseil général. « Ce forum est une bonne initiative parce qu’il favorise un bon premier contact avec les employeurs. Il permet aussi de se renseigner sur les différents concours », explique la jeune femme.

JPEG - 62.3 ko

Comme Dienaba, ils sont nombreux, jeunes et moins jeunes, à profiter de ce 2e forum de l’emploi public, inauguré par Stéphane Troussel, Président du Conseil général, accompagné par Philippe Galli, Préfet de la Seine-Saint-Denis. Au total, le salon aura accueilli quelque 2300 visiteurs, soit 600 de plus que l’année dernière. Missions locales pour l’emploi, personnes aiguillées par leur conseiller RSA, particuliers venus de leur propre initiative, tous ont postulé aux stands où ils estimaient avoir les meilleures chances.

Pour leur répondre, 24 employeurs différents - Education nationale, Armée de terre, groupe hospitalier de la Seine-Saint-Denis, RATP, Formaposte ou encore les services techniques et administratifs du Conseil général. « Un forum comme celui-ci permet de mettre directement en contact employeurs et demandeurs d’emploi sans passer par une phase d’attente qui est souvent pénible », estimait de son côté Michaël, qui vise un poste d’agent administratif après une première carrière en tant que commercial.
Si ces prises de contact ne débouchent évidemment pas forcément sur une promesse d’’embauche, certains en étaient déjà au stade de l’entretien.

Dans un espace consacré au job-dating, Leslie, 23 ans, vient ainsi de passer un entretien avec les agents du Conseil général, à l’issue d’une présélection de CV. « Je suis venue pour du conseil et éventuellement davantage, affirme cette jeune femme vivant à Bondy. J’ai un BAC en sciences médicosociales et je viens de réussir le concours d’auxiliaire puéricultrice. Je souhaiterais maintenant être embauchée dans une maternité. Mais si je ne trouve pas, le Conseil général pourrait éventuellement m’employer en crèche. Ils m’ont dit de les recontacter », explique-t-elle.

JPEG - 50.5 ko

Installée au rez de chaussée, Françoise Buet, adjointe à la direction du personnel du Groupe hospitalier de Seine-Saint-Denis, accueille elle les candidatures de personnes qualifiées en tant que personnel hospitalier ou intéressées par une carrière dans l’administration.

« Sur un salon comme celui-ci, nous recevons plutôt des candidatures de personnes peu qualifiées. Mais pour ceux qui souhaitent intégrer la fonction publique hospitalière ou certaines fonctions logistiques, ce n’est pas un frein. Sur ces postes-là, ce dont nous avons besoin, ce sont de personnes motivées et sérieuses », détaille la recruteuse devant une pile de CV déjà conséquente.

Au total, on estime que la journée de l’emploi public propose quelque 400 emplois à pourvoir, dont une soixantaine pour le seul Conseil général.
Au sein de cette entité, « les pourvoyeurs les plus importants sont les collèges, avec le personnel ATTEE (adjoints techniques territoriaux des établissements d’enseignement), et aussi certains profils administratifs », explique Virginie Savoja, chargée de mission aux ressources humaines. Là encore, cette professionnelle met en avant la motivation et la soif d’apprendre comme principaux moteurs pour ce qui est des professions non techniques : « Nous recherchons généralement des profils qui ont BAC+2 ou déjà une petite expérience. Mais le plus important est d’être volontaire et enthousiaste ». Des personnes motivées, il n’en manquait pas en ce lundi matin.

Christophe Lehousse

à lire aussi

Euro qui comme Ulysse... Portraits d’habitants

A l’occasion de l’Euro, le Stade de France, temple du sport par excellence sur le territoire du département, accueillera 7 rencontres de la compétition. Pour les quatre matches de la phase de groupes, nous avons décidé de faire témoigner des habitants de Seine-Saint-Denis dont le vécu est lié aux pays qui joueront dans l’enceinte de Saint-Denis.


Session de travail sur la cantine pour les élu.e.s des collèges

Les élu.e.s du Conseil départemental des collégiens se sont réunis en session de travail mercredi 1er juin 2016 à l’Hôtel du département à Bobigny. Reportage.


La jeunesse de Seine-Saint-Denis planche sur le projet de Paris 2024

Retrouvez les différentes propositions des collégiens pour le projet olympique Paris-Seine-Saint-Denis 2024 et votez pour celles qui vous paraissent les plus inspirées. L’enjeu étant qu’elles soient retenues parmi les 100 suggestions finales !


La balade de Jimmy Vicaut au meeting de Montreuil

Mardi 7 juin, le meeting de Montreuil a vu son poulain, Jimmy Vicaut, passer le mur du son et égaler son propre record d’Europe, établi l’année dernière. A deux mois des Jeux, le sprinter du CA Montreuil a frappé fort, dans une soirée qui a aussi connu d’autres belles performances.


Présentation du Chèque réussite à des parents d’élèves au Blanc-Mesnil

A l’occasion de l’ouverture de la plateforme dédiée au Chèque Réussite, Stéphane Troussel, le Président du Conseil départemental, et le Vice-président en charge de l’éducation Emmanuel Constant, se sont rendus au Collège Jacqueline De Romilly au Blanc-Mesnil.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390