Métropole du Grand Paris

Pour Stéphane Troussel, le Président du Conseil général, il faut tenir le cap d’une métropole forte et solidaire et se garder d’une « métropole machin ».

Convaincu que la construction d’une Métropole du Grand Paris forte et solidaire peut être une chance pour la Seine-Saint-Denis, je me réjouis que le travail de construction ait enfin été lancé à l’occasion de la première réunion du conseil des élus de la mission de préfiguration.

Il reste désormais peu de temps pour la mettre sur les rails et nous devons avancer, sans nous perdre dans des débats infinis sur le fonctionnement interne ou la dénomination de tel ou tel comité, et sans perdre de vue l’esprit de la loi MAPAM qui crée une métropole intégrée puissante pour pouvoir agir fortement sur les questions de logement, de solidarité territoriale et d’aménagement.

Rien ne serait pire que de vouloir en revenir, par petits coups de canif successifs, à une « métropole machin » sans grand pouvoir ni grand moyens, vague confédération de territoires autonomes.

Aussi, je m’inquiète du débat qui vise à redonner à des « territoires », qu’il faudra pour la plupart du temps créer de toute pièce, une autonomie juridique et fiscale qui remettrait en cause de manière profonde la nature du projet métropolitain défini par la loi. Je crains d’y voir, sous le masque vertueux de la décentralisation et du dialogue, le retour du quasi statu quo et des égoïsmes territoriaux.

Face à ce risque de retour en arrière, j’appelle le gouvernement à tenir le cap de la métropole intégrée et solidaire : comment comprendre qu’on construise partout en France des métropoles puissantes, sauf dans la plus importante d’entre elles. Cela serait manquer un rendez-vous historique.

Je redis également ma conviction que la construction métropolitaine gagnerait en rapidité, en efficacité, et en simplicité, en s’appuyant sur les « territoires » naturel que constituent les départements, répondant à la fois aux besoins de solidarité, de démocratie et de proximité.

Partir de manière pragmatique des départements existants, en acceptant de les faire évoluer pour construire la Métropole du Grand Paris, cela peut être une manière pragmatique d’avancer vite pour que cette Métropole du Grand Paris soit rapidement en mesure d’agir pour le quotidien de nos concitoyens.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le Département de la Seine-Saint-Denis, la Banque des Territoires et CDC Biodiversité agissent en faveur de la transition écologique, énergétique et de la biodiversité

Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis, Marianne Louradour, directrice régionale Ile-de-France de la Banque des Territoires et Jean-Christophe Benoit, directeur du développement et de l’investissement de CDC Biodiversité, ont signé une convention de partenariat en faveur de la performance énergétique du patrimoine public et de la biodiversité en Seine-Saint-Denis.



Lancement d’un espace de témoignages en Seine-Saint-Denis sur Parcoursup

Alors que les examens du baccalauréat se terminent et que la plateforme Parcoursup s’apprête à réouvrir, le Département a décidé de lancer une vaste campagne de témoignages. Sur cette base, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, pourra saisir le Défenseur des Droits pour lui demander de faire toute la lumière sur ce système de sélection aujourd’hui opaque.





La Seine-Saint-Denis obtient des garanties et reste mobilisée

A la suite de la publication de rapports des inspections générales qui préconisaient de revenir largement sur les héritages olympiques du dossier de candidature de Paris 2024, j’avais réaffirmé, comme l’ensemble des élus, ma volonté que la Seine-Saint-Denis ne devienne pas la variable d’ajustement et que l’ambition de la candidature que nous avons portée ne soit pas revue au risque de la dénaturer.


Les 13 départements ont précisé leur modèle de revenu de base

Les 13 départements* engagés dans la démarche expérimentale autour du revenu de base, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès, ont dévoilé mercredi 6 juin 2018, lors d’un colloque public à Bordeaux, les résultats des simulations économiques et du questionnaire citoyen pour leur projet d’expérimentation.


"Contrat" entre la Seine-Saint-Denis et l’État : il est urgent de mettre fin à un jacobinisme aveugle, absurde et ravageur

La dernière loi de finances impose aux collectivités territoriales la signature d’un « contrat » avec l’État avant le 30 juin sous peine d’une réduction de leurs dotations futures.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 330