Marche silencieuse pour Mariama K : Hommage aux femmes victimes de violences en Seine-Saint-Denis

La famille de Mariama K, décédée dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 décembre 2017 sous les coups de son mari, la Ville de Montreuil, l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, SOS Femmes 93, la Maison des Femmes-Thérèse Clerc et l’OPHM s’associent et appellent à une marche silencieuse pour lui rendre hommage et dénoncer les violences faites aux femmes.

Mariama avait 32 ans. Elle était mère d’une petite fille âgée de 2 ans. Montreuilloise, elle vivait à la cité de l’Amitié, dans le quartier Branly-Boissière. Elle a été battue, puis défenestrée du 4ème étage par son mari. Celui-ci a été immédiatement arrêté, puis incarcéré.

Ce crime, a profondément choqué et bouleversé Montreuil, notamment les habitant.e.s du quartier où elle vivait. Certains ont tenté de lui porter secours au moment du drame, et depuis samedi dernier, c’est un large mouvement de solidarité qui a vu le jour pour soutenir et aider la famille de Mariama.
Nous, élu-e-s locaux, professionnel-les, membres d’associations de lutte contre les violences, citoyen-ne-s, toutes et tous, nous sommes concerné-e-s et agissons ensemble pour faire reculer les violences faites aux femmes en Seine-Saint-Denis.

POUR REFUSER L’INACCEPTABLE ET RENDRE HOMMAGE A MARIAMA K. ET A TOUTES LES FEMMES VICTIMES DE VIOLENCES

nous vous donnons rendez-vous le mercredi 10 janvier 2018 à 17h30 (départ à 18h) au 118 avenue du Président Salvador Allende à Montreuil pour une marche silencieuse jusqu’à l’Hôtel de Ville.

Ce meurtre met en lumière, une fois encore, le grave danger qui pèse sur les femmes victimes de violences conjugales, qu’elles soient physiques ou psychologiques. Ces violences tuent chaque année plus de 120 femmes dans notre pays.

Des moyens de protection existent. Le téléphone portable d’alerte pour les femmes victimes de violences en grave danger a déjà sauvé des vies.

L’ordonnance de protection permet aux femmes et à leurs enfants d’être protégés, notamment grâce à l’interdiction pour les hommes violents d’entrer en contact avec elles. Permanences locales d’accueil, d’écoute ou juridiques, des dispositifs de soutien et d’accompagnement existent également, mais il est urgent de mieux les faire connaitre aux femmes victimes de violences pour qu’elles soient soutenues, orientées et accompagnées vers une sortie définitive de leur situation.

Contact :
Ville de Montreuil : Barbara Lux, attachée de presse du Maire Patrice Bessac / 06 80 51 66 26
Observatoire départemental des violences envers les femmes : 01 43 93 41 95 / eronai@cg93.fr
SOS Femmes 93 : association@sosfemmes93.fr /
Maison des femmes de Montreuil : contact@maisondesfemmes.fr

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Projet partenarial Jeunes, police et justice

Lundi 12 mai, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera à la restitution du projet Jeunes, police et justice en Seine-Saint-Denis mené par l’AFPAD avec le concours du Conseil général, de la Police nationale, du Tribunal d’instance de Bobigny et de l’Éducation nationale.


2ème rendez-vous « égalité et compétence » avec la SNCF

2ème rendez-vous « Egalité et compétence », lors duquel 130 séquano-dionysiens pré-sélectionnés par les services départementaux auront l’opportunité de passer des entretiens avec des recruteurs de SNCF.


Visite de Laurence Rossignol, secrétaire d’État à la famille et aux personnes âgées, à la crèche départementale Guynemer à Dugny

Le 11 avril à 15h30, Laurence Rossignol, nouvelle secrétaire d’État à la famille et aux personnes âgées, consacrera son premier déplacement ministériel à la visite de la crèche départementale Guynemer à Dugny, aux côtés de Stéphane Troussel.


Les 20 ans de l’unité équestre police de la Seine-Saint-Denis

Cérémonie vendredi 11 avril à 15 heures au Parc Georges-Valbon, Centre équestre UCPA, à La Courneuve.


Une nouvelle victoire contre les emprunts toxiques : la Seine-Saint-Denis fait condamner DEPFA

Le Tribunal de Grande Instance de Paris vient aujourd’hui de donner raison au Département de la Seine-Saint-Denis dans son action contre la banque DEPFA au sujet d’un emprunt toxique d’un montant de 10 millions dont le taux a atteint plus de 30%.


Rencontre départementale de l’Observatoire des violences envers les femmes

Prévenir, détecter, agir pour lutter contre le fléau des violences envers les femmes, le vendredi 7 mars à la Bourse départementale du Travail de Bobigny.


Le Département encourage le droit d’entreprendre au féminin

Samedi 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, organise une table-ronde intitulée "Devenir cheffe d’entreprise en Seine-Saint-Denis, parcours de créatrices et repreneuses d’entreprises : motivations, difficultés et réussite".


Lancement du schéma territorial de service aux familles en Seine-Saint-Denis

Visite de Dominique Bertinotti à la crèche départementale Jean-Jaurès aux côtés de Stéphane Troussel le jeudi 27 février à 9h30.


Le prolongement du T1 déclaré d’utilité publique

C’est avec une immense satisfaction que Stéphane Troussel a appris l’annonce de la signature officielle, le 17 février 2014, de la déclaration d’utilité publique du projet de prolongement du tramway T1 de Bobigny à Val de Fontenay.


Les conditions de transport sur le T1 nécessitent une action rapide et concertée

Ces derniers mois, les usagers du T1 sur le tronçon Bobigny/Saint-Denis ont vu leurs conditions de transport se dégrader : problèmes techniques récurrents, accroissement des intervalles entre deux rames, rames surchargées. L’exploitation de cette ligne n’est plus satisfaisante et l’exaspération gagne chaque jour un peu plus les milliers de voyageurs qui l’utilisent.

0 | ... | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | ... | 320