M. Macron : Docteur Jekyll dans les quartiers populaires, Mister Hyde sur le budget ?

Depuis 6 mois, les mauvais signes se sont accumulés pour les quartiers populaires : absence d’un véritable ministère de la ville, coupes dans les budgets au cœur de l’été, suppression des emplois aidés, attaques contre les offices HLM qui pourtant contribuent largement au renouvellement urbain.

Dans le même temps, les cadeaux aux plus aisés se sont multipliés, avec plusieurs milliards de baisse d’impôts pour les plus aisés.

Hier en Seine-Saint-Denis et aujourd’hui dans le Nord, le Président de la République a semblé découvrir enfin les quartiers populaires et leurs richesses.

M.Macron parle d’investissements et de mobilisation nationale pour les quartiers : cela tombe bien, nous le faisons tous les jours, dans les crèches, dans les piscines, dans l’écologie urbaine. Faut-il comprendre que l’Etat cessera d’asphyxier les collectivités qui construisent ces équipements publics ? Si le gouvernement persiste à prendre aux collectivités d’une main ce qu’il promet de l’autre, c’est une politique de gribouille qui n’aura aucun effet.

Il faut prendre garde que le symbolique ne confine pas à l’anecdotique. Ce n’est pas un énième conseil théodule des "premiers de cordée" des quartiers populaires qui fera avancer les quartiers populaires. La politique de la ville, ce doit être un effort d’investissement collectif, massif et prolongé pour changer la vie des habitants des quartiers populaires : transports, éducation, transition écologique, équipements sportifs ou culturels, les projets sont nombreux et ne demandent qu’à sortir.

Les quartiers populaires n’appellent pas à l’aide, ils exigent simplement l’égalité. Il ne s’agit pas de faire des cadeaux, mais d’appliquer le droit commun. L’avenir de la France s’écrit largement dans les quartiers populaires.

Moi, je dis « chiche » à M. Macron : l’Etat s’engage à rembourser à la Seine-Saint-Denis les centaines de millions qu’il lui doit au titre de la solidarité nationale, et nous utilisons cet argent pour un grand plan d’investissements dans des projets qui amélioreront le cadre de vie des habitants, qui créeront de l’emploi et qui agiront puissamment pour l’égalité.

Alors, M. Le Président, au-delà des mots et des intentions aussi bonnes soient-elles, engagez-vous vraiment pour les quartiers populaires et mettons-nous au travail.

Cabinet de Stéphane Troussel présidence du département : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le Département participe à la lutte contre le bruit pour améliorer la qualité de vie en ville

Mardi 9 juin à 14h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, participera à l’inauguration des écrans acoustiques et des protections de façades de Noisy-le-Sec et Bondy.


« Libérons les crayons » : rencontre entre 250 collégiens de Seine-Saint-Denis et les dessinateurs de Cartooning for peace

Mercredi 10 juin à 10h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, participera à la conférence qui réunira des collégiens et des dessinateurs de l’association Cartooning for peace, dont son Président, Plantu.


Le Département mobilisé contre la fermeture des points d’accueil de la CPAM

Jeudi 4 juin à 16h, Stéphane Troussel participera au dévoilement d’une bâche sur la RN3 pour protester contre la fermeture du centre de sécurité sociale de Bondy.


« Chèque réussite », une nouvelle aide départementale de 200 euros pour tous les élèves entrant en 6e dès la rentrée 2015

Jeudi 28 mai, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, a présidé une séance du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis consacrée à la mise en place d’un « Chèque réussite ».


1.9.3 Soleil ! Festival des tout-petits en Seine-Saint-Denis

L’art et la culture dès le plus jeune âge !


Visite du chantier du Centre de dépistage de Montreuil

La santé en Seine-Saint-Denis n’a pas de prix !


Séance extraordinaire du Conseil départemental le 7 mai, en présence d’Anne Hidalgo

Le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis se réunira jeudi 7 mai à 10h30 en séance extraordinaire consacrée aux Jeux olympiques de 2024.


La Seine-Saint-Denis, territoire au cœur et acteur de l’avenir du Grand Paris !

Pour Stéphane Troussel, les annonces du Premier Ministre suite au comité interministériel consacré au Grand Paris vont dans le bon sens. Face aux égoïsmes locaux, la construction de la Métropole a besoin de l’engagement de l’Etat et le volontarisme du Premier Ministre est de ce point de vue très bienvenu.


La Seine-Saint-Denis prête et mobilisée pour accueillir les JO 2024 !

Une première haie vient d’être franchie dans la course de fond pour accueillir les JO 2024, avec le vote par le Conseil de Paris d’un vœu soutenant son organisation dans notre pays. Je proposerai aux élus de la Seine-Saint-Denis lors d’une prochaine séance du Conseil départemental de se prononcer en ce sens.


T1 : victoire de l’intérêt général face aux tentatives d’obstruction !

Le 6 mars, le tribunal administratif de Montreuil a rendu publique sa décision de rejet des recours déposés contre le projet d’extension du T1 et a rappelé qu’il répondait bien à l’intérêt général.

0 | ... | 160 | 170 | 180 | 190 | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | ... | 340