Loi de validation des emprunts dits "toxiques"

le 19 juin 2013

Loi de validation contre fonds de sortie des emprunts toxiques : solution acceptable ou marché de dupes ?

« J’accueille les annonces faites par le gouvernement sur les emprunts toxiques avec une extrême vigilance.

En pointe depuis que mon prédécesseur, Claude Bartolone, a dénoncé le scandale des emprunts toxiques, la Seine-Saint-Denis a obtenu une première décision favorable de la justice. Cette décision représente déjà à elle seule, sur un seul prêt, un gain potentiel pour le département de la Seine-Saint-Denis de 20 millions d’euros. Ce n’est pas rien pour un Département déjà mis en très grande difficulté financière par l’insuffisante compensation par l’État des allocations nationales de solidarité.

Exonérer les banques de leur responsabilité par un texte législatif a posteriori, une loi de validation, serait inacceptable si une véritable solution globale et définitive n’était pas dans le même temps apportée aux collectivités victimes des emprunts toxiques.

Quant à l’argument de la préservation des finances publiques, il est un peu court, sauf à considérer que ce que paieront les collectivités au final ne constitue pas une dépense publique : les critères de rigueur de la commission européenne, si chers au gouvernement, ne font pas ce genre de distinguo…

Certes, le gouvernement annonce la création d’un fonds censé aider les collectivités à sortir du piège des emprunts toxiques. Mais les moyens de ce fonds, ses modalités de financement et d’intervention restent pour l’instant très flous.

Les banques qui ont mis en place ce système doivent aussi être significativement mises à contribution pour sortir des emprunts toxiques. Est-il besoin de rappeler qu’elles ont pu trouver le secours de l’État au plus fort de la crise ?

L’intervention législative annoncée par le gouvernement ne doit en tout état de cause pas intervenir avant que toutes ces questions aient pu trouver des réponses claires, dans une véritable concertation entre les collectivités, le gouvernement et les banques.

Ce n’est qu’alors qu’il sera possible de répondre à la question s’agissant des annonces du gouvernement : solution acceptable ou marché de dupes ? »
Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le Département roule en électrique : un choix économique, urbain et industriel

Mercredi 22 octobre à 9h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, réceptionnera les premiers véhicules électriques dont le Département vient de faire l’acquisition.


Inauguration la crèche Janusz Korczak à Bondy

Stéphane Troussel, Président du Conseil général, Bally Bagayoko, Vice-Président délégué à l’enfance et Sylvine Thomassin, Vice-Présidente du Conseil général et Maire de la ville inaugureront la crèche Janusz Korczak le vendredi 18 octobre à 17 heures.


Soirée d’accueil des nouveaux enseignants des collèges

Pour la première fois, le Département, en partenariat avec l’Éducation nationale, organise le 16 octobre une soirée d’accueil des enseignants nouvellement nommés sur le territoire


La laïcité concrète se construit ici

Le mardi 15 octobre Philippe Galli, Préfet de Seine-Saint-Denis et Stéphane Troussel, Président du Conseil général assisteront au rituel de l’Aïd.


Biodiversité urbaine : enjeux scientifiques et politiques locales

Une rencontre organisée le 3 octobre, par le Parc de la Villette et l’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine de la Seine-Saint-Denis.


L’inventrice du service départemental de PMI est décédée

Le 24 septembre le docteur Jacqueline de Chambrun est décédée, Stéphane Troussel rend hommage à celle qui a inventé le service départemental de PMI


Remise du rapport Germain sur les emplois d’avenir

"La spécificité de la Seine-Saint-Denis reconnue, l’engagement de ses collectivités salué" déclare Stéphane Troussel


Extension du tramway T4 déclaré d’utilité publique

Pour la Seine-Saint-Denis et ses habitants : un tramway publiquement utile


Décharges sauvages, la situation ne peut plus durer

Le département de la Seine-Saint-Denis est un territoire où il y a trop de décharges sauvages, trop d’accotements, talus et échangeurs autoroutiers où les déchets s’accumulent


2 emprunts hautement toxiques sous contentieux renégociés par le Département

Pour Stéphane Troussel, le Président du Conseil général, « Ce protocole transactionnel prouve que les contentieux sont un outil de négociation avec les banques et que les collectivités peuvent sortir favorablement des emprunts toxiques »

0 | ... | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | ... | 410