Logement et hébergement en Ile-de-France : la somme des intérêts particuliers n’est pas l’intérêt général

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, a ouvert mardi 20 septembre 2016 les Rencontres des acteurs de l’habitat 2016 dédiées cette année à l’élaboration du Schéma régional de l’habitat et de l’hébergement qui a vocation à devenir pour la région et la métropole une feuille de route pour les politiques publiques de logement.

En la présence d’Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, de Pierre Joxe, ancien ministre et ex-médiateur de la Seine-Saint-Denis, et de plus de 170 acteurs régionaux et séquano-dionysiens de l’habitat, Stéphane Troussel a appelé à ne pas se contenter d’un « consensus mou » sur la gouvernance régionale et métropolitaine et à répondre aux besoins des habitants et notamment des publics les plus fragiles pour l’accès au logement.

Stéphane Troussel et Emmanuelle Cosse ont également partagé le constat que pour réparer les déséquilibres territoriaux en la matière et permettre que les objectifs et les efforts soient partagés et produits partout et par tous, il faut que l’État joue son rôle et utilise la contrainte, notamment en ce qui concerne l’application de la loi SRU.

Le Département quant à lui s’engage à proposer un parcours hébergement-logement des publics les plus fragiles pour construire des parcours résidentiels plus stables, notamment dans la lutte contre les expulsions locatives, avec un dispositif expérimental de solutions d’hébergement alternatives à l’hôtel mais aussi dans le cadre de son soutien à l’office HLM Seine-Saint-Denis Habitat.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est urgent

Nous sommes plus d’une soixantaine d’élu.e.s de Seine-Saint-Denis, de toutes les couleurs politiques, à signer une lettre destinée au président de la République pour le développement des transports sur notre territoire. Nous ne demandons pas l’aumône ; l’État doit seulement tenir ses engagements. Car développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est répondre à une triple urgence sociale, économique et environnementale, mais c’est aussi préparer l’avenir et concourir au développement de l’attractivité territoriale.


Semaine du développement durable : la Seine-Saint-Denis engagée

A l’occasion de la semaine du développement durable, avec Belaïde Bedreddine, vice-président en charge de l’Écologie urbaine, nous avons souhaité mettre en exergue plusieurs politiques menées par le Département à destination de ses agent-e-s, mais aussi plus largement à destination de tou-te-s les habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis.








Le département de la Seine-Saint-Denis ouvre un lieu d’écoute et d’orientation pour les agent-e-s victimes de violences

Le département de la Seine-Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne dans la lutte contre toutes les formes d’inégalité et de violences qui s’exercent en particulier à l’encontre des femmes, y compris au sein de notre collectivité. Nous avons donc souhaité ouvrir à destination de nos agent-e-s une permanence d’accueil et d’écoute, assurée par le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF 93).


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 340