26 octobre 2022Les raisons de l’abattage des arbres avenue Gabriel Péri (RD37) à Montreuil et le projet de revégétalisation et d’aménagement de l’avenue

Le 26 octobre, le Département a repris l’abattage des arbres. Après les 10 arbres à abattre en urgence, le Département poursuit son projet car l’alignement se dégrade progressivement et ne peut être sauvé. Les fosses sont trop exiguës et les arbres sont régulièrement blessés par les voitures qui stationnent le long de l’alignement, la présence de champignons est avérée sur certains d’entre eux.

L’avenue Gabriel Péri se caractérise par la présence d’un alignement de marronniers qui doit être renouvelé du fait de sa dégradation continue depuis 2019. Certains arbres ont été abattus car ils représentaient un danger imminent pour les riverain.e.s. Malheureusement, nous assistons au déclin de tout l’alignement d’arbres sans pouvoir agir pour les maintenir en vie.

Après avoir réalisé deux diagnostics phytosanitaires, le Département a fait intervenir un écologue afin qu’il puisse déterminer si certains des arbres restants sur l’avenue abritaient de la faune, en particulier des chauves-souris. Les arbres ne comportant aucun gîte ou signe d’activité, le Département a pu lancer l’abattage ce 26 octobre, tout en mettant en place une procédure spécifique pour les arbres présentant des trous pouvant servir de gîtes aux chauves-souris : un écologue a vérifié chacun de ces trous avant abattage pour s’assurer qu’ils soient inoccupés au moment de la coupe. Ces arbres seront dans un premier temps déposés au parc des Beaumonts pour permettre aux insectes présents de trouver de nouveaux abris.

L’avenue Gabriel Péri après la requalification : un axe végétalisé et pacifié

La revégétalisation de l’axe permettra de planter 75 nouveaux arbres de haute tige avec des essences diversifiées pour favoriser la biodiversité et la présence d’îlots de fraicheur. Les essences retenues seront plus résistantes au réchauffement climatique et leur plantation leur permettra de résister bien plus longtemps en milieu urbain (fosses plus larges).

Le Département de la Seine-Saint-Denis a engagé une transformation profonde de son territoire pour l’adapter au réchauffement climatique avec la double volonté d’améliorer la qualité de l’ensemble des espaces publics et de développer un partage équilibré de sa voirie.

Avec la revégétalisation, le Département engage un grand réaménagement de la voie qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie en faveur d’un territoire 100 % cyclable et le Plan Canopée du Département de la Seine-Saint-Denis. Ainsi ce réaménagement permettra la pérennisation du passage à 2 x 1 voie de circulation automobile pour réduire la place de la voiture et limiter les accidents et les nuisances pour les riverain.e.s ; la mise en place d’une voie bus dédiée pour améliorer le temps de parcours en transports en commun ; la création d’une piste cyclable pérenne bidirectionnelle pour répondre à une demande forte des usager.e.s (2 084 vélos par jour sur cet axe en juin 2022) ; le maintien de la largeur actuelle des trottoirs avec une qualité améliorée, notamment par l’utilisation de nouveaux revêtements plus efficaces pour lutter contre les îlots de chaleur ; la rénovation des canalisations d’eau potable et d’eaux usées réalisée par Est Ensemble pour une gestion des ressources optimales au regard des pénuries actuelles.

Calendrier prévisionnel

  • 19 septembre 2022 : abattage sécuritaire de dix arbres dangereux
  • Octobre 2022 : Est Ensemble réalise des travaux de rénovation des canalisation d’eau potable et d’eaux usées
  • 26 octobre : abattage du reste de l’alignement en déclin
  • début 2023 : démarrage des travaux d’aménagement réalisés par le Département

Budget prévisionnel : 4,3 M€

Lien utile :

Reportage de France Bleu sur le sujet

Pourquoi le Département est contraint de renouveler l’alignement d’arbres de l’avenue Gabriel Péri ? Retour sur les diagnostics


Un premier diagnostic phytosanitaire qui révèle la présence d’armillaire, un champignon lignivore

En 2019, l’un des marronniers est tombé sur l’avenue Gabriel Péri, heureusement sans faire de blessé·e. Afin de comprendre les raisons de cette chute soudaine, le Département a alors commandé un diagnostic phytosanitaire de l’ensemble des 65 marronniers constituant l’alignement.

A l’issue de ce premier diagnostic, 19 sujets ont dû être abattus du fait de leur piètre état et de leur dangerosité. La fragilisation des marronniers présents sur l’avenue Gabriel Péri vient essentiellement des plaies dont souffrent ces arbres. Souvent créées par les véhicules qui manœuvrent pour se garer, elles constituent la porte d’entrée idéale pour les maladies et la prolifération d’un champignon lignivore contagieux nommé « l’armillaire ». Il infecte leurs racines, provoquant des foyers de pourriture qui, à terme, se propagent dans les tissus de l’arbre et entrainent des fragilités mécaniques pouvant aboutir à des chutes.
De manière générale, l’alignement est vieillissant, planté dans des fosses sous-dimensionnées (1m de côté) à la fin des années 1940 ; l’espérance de vie de cette essence d’arbre en ville est évaluée à 75 ans.

Réalisé en juillet 2022 par une autre entreprise, le second diagnostic préconise l’abattage de 11 arbres sur les 17 identifiés comme dangereux, dont certains pourraient être infectés par l’armillaire. Le diagnostic révèle par ailleurs la nécessité d’effectuer d’importants élagages voire des coupes annuelles.

Après un abattage en urgence effectué dès le 1er août 2022, dix abattages sécuritaires ont eu lieu le 19 septembre 2022. Des analyses complémentaires sont en cours pour mieux qualifier l’état du patrimoine arboré restant et notamment le développement du champignon lignivore.

Face à la prolifération de l’armillaire et aux dangers de la taille radicale pour la santé des arbres, le Département a choisi de renouveler son patrimoine arboré sur l’avenue Gabriel Péri plutôt que d’assister à la dégradation du patrimoine existant.

Retrouver les deux diagnostics phytosanitaires :

Diagnostic 2019

Lien direct vers le document

Diagnostic 2022

Lien direct vers le document

Légende illustration de une : "La future avenue Gabriel-Péri requalifiée".


mis à jour le 26 octobre 2022

Sur le même sujet

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{numReponses_meme_sujet_mag}}
              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange