20 mai 2022Les punaises de lit, mieux les comprendre pour mieux lutter

Connues depuis très longtemps comme parasite de l’homme, les punaises de lit font actuellement un retour en force en Ile-de-France ! Voyages, tourisme, mobilier d’occasion, contribue à leur propagation (vêtements, valises, meubles…). Leur présence n’a rien à voir avec l’état d’hygiène du logement ou de la personne, il n’y a donc aucune raison de culpabiliser. Il faut par contre réagir très vite, avec la bonne méthode, car les petites bêtes prolifèrent rapidement et nous rendent la vie infernale !

lien direct vers la vidéo

Qu’est-ce qu’une punaise de lit ?

C’est important de faire la différence entre une punaise de lit et un autre insecte, car pour se débarrasser de ces dernières les insecticides classiques fonctionnent mal. Elles se répandent très vite il faut donc réagir au plus tôt.

Les punaises de lit sont des insectes de forme ovale mesurant entre 1 et 7 millimètres, elles sont communément brunes mais peuvent être rouges pour les plus jeunes. Adultes, les punaises de lit ressemblent à des pépins de pomme.

Ces insectes se nourrissent exclusivement de sang humain. Elles ne volent et ne sautent pas. Les punaises de lit se cachent à l’abri de la lumière, on les retrouve dans des lieux étroits, sombres et peu accessibles ; elles sortent de leurs abris la nuit et peuvent vivre jusqu’à douze mois sans repas.

Comment se propagent les punaises de lit ? Comment éviter d’en avoir ?

Les punaises de lit sont transportées d’un lieu à un autre par les objets, les bagages et les meubles. Ainsi, les voyages, les déménagements ou encore l’achat ou la récupération de mobilier de seconde-main peuvent être des sources d’infestations de punaises de lit.

Il est alors important d’adopter les bons gestes afin de s’assurer de ne pas apporter de punaises de lit chez soi. Un lieu de vie propre et peu encombré favorise une détection précoce des punaises de lit. A l’achat de mobilier de seconde main, une inspection rigoureuse est nécessaire.

Comment savoir si j’en ai ?

Si certains membres de la famille peuvent présenter des piqûres, d’autres peuvent y être moins sensibles, et ne présenter aucun signe sur la peau malgré une infestation naissante.
Les punaises de lit peuvent être détectées grâce à ces signes :

  • Présence de petites taches de sang sur les draps.
  • Petits points noirs sur les coutures des matelas, le cadre du lit, à proximité des lattes.
  • Petits insectes ressemblants à des punaises aux alentours du lit ou des fauteuils.

Les punaises de lit se cachent dans le moindre recoin de nos domiciles, si elles affectionnent les cachettes autour des lits, elles peuvent être présentes dans les fissures du plancher, derrière les plinthes et le papier peint, dans les coutures des rideaux, et même derrière les prises électriques. Il est donc indispensable de bien inspecter son logement si on a un doute sur leur présence.

J’ai des punaises de lit, que faire ?

Ça y est vous les avez identifiées ! En cas d’infestation, il faut agir vite, les punaises se multiplient très très rapidement. Si les piqûres sont trop importantes et vous causent des problèmes dermatologiques, consultez votre médecin traitant.

Les choses à ne pas faire

Certaines erreurs sont à éviter :

  • Acheter des produits répulsifs : ces derniers ne sont pas efficaces et repoussent les punaises de lit vers d’autres pièces. Ils sont par ailleurs chers et toxiques pour les enfants et les personnes vulnérables.
  • Jeter son matelas et son mobilier : jeter son mobilier n’est pas toujours nécessaire, en effet, avec le traitement approprié, les meubles peuvent être conservés. Par ailleurs, si les meubles ne sont pas jetés correctement, ils pourraient être repris par d’autres personnes qui seront à leur tour infesté.
  • Ne pas prendre de précautions si on décide de jeter des affaires. Il faut au contraire bien emballer les affaires dans des sacs plastiques hermétiquement fermés et signaler clairement la présence de punaises de lit sur le mobilier avec des affichages.
  • Nettoyer très vite son logement après le traitement chimique : le produit vaporisé doit rester sur les sols suffisamment longtemps pour tuer toutes les punaises ; il est donc recommandé d’attendre plusieurs semaines avant de savonner les sols.

Comment désinfecter ?

Si vous êtes locataire d’un logement social, tournez-vous vers votre bailleur qui vous indiquera la marche à suivre.
Si vous êtes locataire du parc privé, vous pouvez également solliciter votre bailleur, et en cas d’inaction, contacter l’ADIL pour des conseils juridiques 0 806 706 806.

Quoiqu’il arrive, si vous êtes propriétaire, n’hésitez pas à ce stade à commencer le nettoyage de votre logement comme préconisé ci-après, car dans la lutte contre les punaises de lit, chaque minute compte.

Deux procédés de traitement sont alors possibles, on parle de lutte mécanique quand il s‘agit de nettoyer son logement à l’huile de coude, avec un aspirateur et si possible un vaporetto adapté, ou du traitement chimique quand on fait référence aux insecticides.

Quelle que soit la méthode choisie, il est impératif de préparer votre logement et de traiter votre linge : draps, vêtements, serviettes, doivent être lavés à 60 ° illico. Si cette première étape n’est pas respectée, le traitement sera inefficace.

Préparation du logement et traitement du linge

Cette première étape est indispensable quelle que soit la méthode de lutte choisie.

  • Isoler le linge infesté dans des sacs poubelles fermés afin de ne pas infester les autres pièces, le laver à minimum 60°C ou le passer au sèche-linge.
  • Mettre les petits objets que l’on ne peut pas laver dans des sacs fermés puis au congélateur pendant 72h, ou les garder dans des sacs pendant 6 mois pour que les punaises meurent.
  • Jeter dans des sacs poubelles hermétiquement fermés les objets qu’on ne souhaite pas garder.

La lutte mécanique

La lutte mécanique peut être faite par une entreprise ou seul, elle consiste à désinsectiser manuellement notamment grâce à un nettoyage méticuleux et à l’usage de techniques thermiques (chaleur).

Composés d’actions simples et sans produits chimiques, la lutte mécanique peut suffire à éradiquer des punaises de lit lorsqu’elle est bien conduite. Cette méthode est recommandée, car effectuée suffisamment tôt elle permet une désinfection économique et respectueuse de la santé des personnes fragiles et des enfants.

Nettoyage à l’aspirateur

  • Aspirer soigneusement les endroits susceptibles d’abriter des punaises, notamment les deux faces du lit, les recoins du lit, du sommier, les plinthes, les tables de chevet, etc avec un aspirateur à sac,
  • Renouveler l’aspiration deux fois par jour pendant une semaine, il est important d’isoler hermétiquement et de jeter les sacs d’aspirateur après chaque aspiration.

Nettoyage à la vapeur

Le nettoyage à la vapeur sèche lorsqu’il atteint la température de 120°C, détruit toutes les punaises de lit (de la larve à l’adulte). Il est possible d’emprunter ces appareils à vapeur dans des entreprises de location ou auprès d’associations locales, le modèle recommandé est le « CIMEX ERADICATOR ». Les services hygiène de vos communes peuvent aussi vous orienter.

Il est important de respecter les instructions d’utilisation de ces appareils en les utilisant de manière méthodique, à la vitesse appropriée et en insistant bien sur chaque recoin. Il est important de recommencer cette opérations plusieurs fois par semaine pendant environ deux semaines afin de tuer toutes les punaises.

Vers qui se tourner pour une lutte chimique ?

Si vous êtes propriétaire, c’est à vous de choisir l’entreprise de désinfection. Pour choisir un entreprise, attention aux arnaques !! Vous devez être vigilants : certains signes comme le prix ou le nombre de passages sont à prendre en compte dans le choix du prestataire.

Attention : les produits chimiques sont toxiques, et peuvent présenter des risques pour les enfants et les personnes fragiles. Ils doivent être utilisés par des professionnel.le.s. La plupart des produits en vente libre dans le commerce sont inefficaces contre les punaises de lit.

  • Le.la professionnel.le doit venir constater la présence de punaises de lit, cela peut être le cas visuellement ou à l’aide d’un chien.
  • Se méfier des prix trop bas ou trop haut, une désinsectisation coûte en moyenne 620 euros pour deux passages.
  • L’usage de fumigène dans une pièce ne permet pas de se débarrasser des punaises de lit qui se cachent dans les recoins des meubles. Il est préférable que l’entreprise ait recourt à des insecticides diffusés manuellement dans tous les recoins.
  • Les punaises de lit ne seront pas exterminées en un seul passage, l’entreprise doit passer au minimum deux fois pour que la désinfection soit efficace.
Alerte : la terre de diatomée, souvent présentée comme une solution de lutte « BIO », est très dangereuse pour les poumons, sur lesquels elle peut créer des lésions, n’en utilisez surtout pas !

mis à jour le 20 mai 2022

Sur le même sujet

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{numReponses_meme_sujet_mag}}
              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange