Les conditions de transport sur le T1 nécessitent une action rapide et concertée

Ces derniers mois, les usagers du T1 sur le tronçon Bobigny/Saint-Denis ont vu leurs conditions de transport se dégrader : problèmes techniques récurrents, accroissement des intervalles entre deux rames, rames surchargées. L’exploitation de cette ligne n’est plus satisfaisante et l’exaspération gagne chaque jour un peu plus les milliers de voyageurs qui l’utilisent.

Face à ce constat partagé par l’ensemble des partenaires, le STIF, la RATP, le Conseil général et les villes ont décidé de mettre en œuvre le « PACT1 », un programme d’actions concrètes au service des usagers, parmi lesquelles :

  • le déploiement, sur la totalité des carrefours, du système « Gerfaut II » de gestion des feux tricolores permettra de gagner 10% sur le temps de parcours, via l’augmentation du nombre de rames, également plus régulières et moins fréquentées. Le Conseil général qui porte ce dispositif doit préalablement obtenir l’accord de Plaine Commune et de la ville de Bobigny concernant les carrefours dont ils ont la gestion.
  • sont également prévus des aménagements de voirie pour fluidifier la circulation du tramway et l’agrandissement des quais pour éviter les effets de cohue à l’entrée et à la sortie des rames qui ralentissent l’exploitation de la ligne.

Le Conseil général assumera toutes ses responsabilités. Cependant, le renouvellement du matériel roulant dans un calendrier anticipé est une condition majeure de l’efficacité des mesures du « PacT1 ».

C’est cette position que Corinne Valls, Vice-présidente du Conseil général en charge des transports, a défendu lors du dernier Conseil d’administration du STIF et le vœu que nous avons proposé en ce sens a été adopté à une large majorité.

C’est cette même position que Stéphane Troussel a défendue auprès de Jean-Paul Huchon, dans un courrier rédigé à la suite du dernier Comité de Suivi du « Pact1 ». Le président du STIF a voté pour l’adoption du vœu appelant à un renouvellement rapide du matériel, « je le sais donc sensible à cette question et j’ai bon espoir que nous puissions arriver, ensemble, dans des délais raisonnables, à ramener le T1 aux standards d’une ligne de transport moderne » a enfin déclaré le Président du Conseil général.

JPEG - 67.1 ko

à lire aussi

"Violences conjugales" : un livre pour comprendre et avancer.

« Violences conjugales, le droit d’être protégée ». Un livre qui a tout compris des violences conjugales.


Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 395