Les Jeux Olympiques et Paralympiques, accélérateurs du rapprochement entre Paris et la Seine-Saint-Denis

le 23 juin 2016

La signature de la convention a eu lieu jeudi 23 juin 2016 à La Courneuve.

Dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, les collectivités de Paris et de Seine-Saint-Denis ont décidé de prendre des engagements concrets dans des domaines aussi variés que le sport, l’aménagement urbain, la mobilité, la culture, l’éducation, l’emploi et l’insertion, en signant une convention de coopération.

Cette convention, destinée à saisir les opportunités offertes par la candidature aux Jeux 2024, s’articule autour de quatre principaux objectifs partagés :

Dynamiser le lien urbain entre les différents territoires
Stimuler l’innovation technologique, sociale et environnementale
Intensifier la pratique sportive pour tous
Mobiliser le monde culturel et la Génération 2024

La candidature constitue déjà un formidable levier de développement pour Paris et la Seine-Saint-Denis, ses territoires à travers des politiques publiques partagées, déclinés en 16 actions, parmi lesquelles figurent l’aménagement de lieux sportifs innovants, l’aménagement des berges de Seine, du Canal Saint-Denis et du Canal de l’Ourcq, la requalification de l’ex RN2 en Boulevard urbain ou encore l’institution d’une assemblée visant à rapprocher la jeunesse de Paris et de Seine-Saint-Denis.

La convention signée le 23 juin 2016 par Anne Hidalgo, Stéphane Troussel, Patrick Braouezec, Bruno Beschizza, Gérard Cosme et Michel Teulet à l’occasion de la journée Olympique, en présence de Tony Estanguet, co-président du GIP Paris 2024, de Denis Masseglia, Président du CNOSF, d’une vingtaine de grands sportifs français olympiens et de nombreux élus locaux parisiens et séquanodionysiens permettra à la Ville de Paris, au Département de la Seine-Saint-Denis, aux Etablissements publics territoriaux de Plaine Commune, Paris Terres d’Envol, Est Ensemble et Grand Paris Grand Est de s’engager ainsi à participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires. Les Jeux sont une opportunité et la mobilisation commune une condition indispensable pour transformer l’essai.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

JOP 2024 : les acteur.rices économiques de la Seine-Saint-Denis mobilisé.es pour l’emploi !

Pour la Seine-Saint-Denis, qui accueillera la plupart des épreuves et des installations olympiques, faire bénéficier les entreprises et les habitant.es du territoire des retombées en terme d’emplois est une condition de réussite des JO de 2024. Dans ce but, une première rencontre, dans le cadre de la Fabrique des Jeux, s’était déroulée le 19 décembre 2018 à la CCI de la Seine-Saint-Denis.


La Seine-Saint-Denis lance une campagne pour le référendum sur la privatisation d’ADP

Le Département lance une campagne afin de recueillir le soutien des habitantes et des habitants de Seine-Saint-Denis pour l’organisation d’un référendum pour ou contre la privatisation d’ADP.


La semaine du développement durable en Seine-Saint-Denis : c’est tout un programme !

Du 30 mai au 7 juin, la Seine-Saint-Denis met le développement durable à l’honneur au travers d’ateliers, de rencontres et de spectacles pour sensibiliser les habitant.es à cet enjeu primordial, et donner à voir la transition écologique en action.



Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.




0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 410