Les Jeux Olympiques et Paralympiques, accélérateurs du rapprochement entre Paris et la Seine-Saint-Denis

La signature de la convention a eu lieu jeudi 23 juin 2016 à La Courneuve.

Dans le cadre de la candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, les collectivités de Paris et de Seine-Saint-Denis ont décidé de prendre des engagements concrets dans des domaines aussi variés que le sport, l’aménagement urbain, la mobilité, la culture, l’éducation, l’emploi et l’insertion, en signant une convention de coopération.

Cette convention, destinée à saisir les opportunités offertes par la candidature aux Jeux 2024, s’articule autour de quatre principaux objectifs partagés :

Dynamiser le lien urbain entre les différents territoires
Stimuler l’innovation technologique, sociale et environnementale
Intensifier la pratique sportive pour tous
Mobiliser le monde culturel et la Génération 2024

La candidature constitue déjà un formidable levier de développement pour Paris et la Seine-Saint-Denis, ses territoires à travers des politiques publiques partagées, déclinés en 16 actions, parmi lesquelles figurent l’aménagement de lieux sportifs innovants, l’aménagement des berges de Seine, du Canal Saint-Denis et du Canal de l’Ourcq, la requalification de l’ex RN2 en Boulevard urbain ou encore l’institution d’une assemblée visant à rapprocher la jeunesse de Paris et de Seine-Saint-Denis.

La convention signée le 23 juin 2016 par Anne Hidalgo, Stéphane Troussel, Patrick Braouezec, Bruno Beschizza, Gérard Cosme et Michel Teulet à l’occasion de la journée Olympique, en présence de Tony Estanguet, co-président du GIP Paris 2024, de Denis Masseglia, Président du CNOSF, d’une vingtaine de grands sportifs français olympiens et de nombreux élus locaux parisiens et séquanodionysiens permettra à la Ville de Paris, au Département de la Seine-Saint-Denis, aux Etablissements publics territoriaux de Plaine Commune, Paris Terres d’Envol, Est Ensemble et Grand Paris Grand Est de s’engager ainsi à participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires. Les Jeux sont une opportunité et la mobilisation commune une condition indispensable pour transformer l’essai.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le Département de la Seine-Saint-Denis, la Banque des Territoires et CDC Biodiversité agissent en faveur de la transition écologique, énergétique et de la biodiversité

Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis, Marianne Louradour, directrice régionale Ile-de-France de la Banque des Territoires et Jean-Christophe Benoit, directeur du développement et de l’investissement de CDC Biodiversité, ont signé une convention de partenariat en faveur de la performance énergétique du patrimoine public et de la biodiversité en Seine-Saint-Denis.



Lancement d’un espace de témoignages en Seine-Saint-Denis sur Parcoursup

Alors que les examens du baccalauréat se terminent et que la plateforme Parcoursup s’apprête à réouvrir, le Département a décidé de lancer une vaste campagne de témoignages. Sur cette base, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, pourra saisir le Défenseur des Droits pour lui demander de faire toute la lumière sur ce système de sélection aujourd’hui opaque.





La Seine-Saint-Denis obtient des garanties et reste mobilisée

A la suite de la publication de rapports des inspections générales qui préconisaient de revenir largement sur les héritages olympiques du dossier de candidature de Paris 2024, j’avais réaffirmé, comme l’ensemble des élus, ma volonté que la Seine-Saint-Denis ne devienne pas la variable d’ajustement et que l’ambition de la candidature que nous avons portée ne soit pas revue au risque de la dénaturer.


Les 13 départements ont précisé leur modèle de revenu de base

Les 13 départements* engagés dans la démarche expérimentale autour du revenu de base, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès, ont dévoilé mercredi 6 juin 2018, lors d’un colloque public à Bordeaux, les résultats des simulations économiques et du questionnaire citoyen pour leur projet d’expérimentation.


"Contrat" entre la Seine-Saint-Denis et l’État : il est urgent de mettre fin à un jacobinisme aveugle, absurde et ravageur

La dernière loi de finances impose aux collectivités territoriales la signature d’un « contrat » avec l’État avant le 30 juin sous peine d’une réduction de leurs dotations futures.


La BEI soutient le « Plan Ambition Collèges » du Département de la Seine-Saint-Denis

Pour la première fois dans son histoire, la Banque Europe d’Investissement s’engage dans un projet de financement avec le Département de la Seine-Saint-Denis. Ce projet d’envergure - à hauteur de 240 millions d’euros - est axé sur la rénovation et la modernisation de 22 collèges du Département, ainsi que sur la mise en œuvre de 14 opérations de transition énergétique visant à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Par ce projet, qui montre l’engagement du Département pour la rénovation énergétique et les pratiques écologiques de manière générale, on veut également montrer la capacité de l’Europe à aider des projets concrets, capables d’améliorer le quotidien des citoyens, à commencer par les plus jeunes.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 340