Le prolongement du T1 déclaré d’utilité publique

le 21 février 2014

Une étape essentielle est franchie, maintenant les travaux doivent commencer !

« C’est avec une immense satisfaction que j’ai appris l’annonce de la signature officielle, ce 17 février 2014, de la déclaration d’utilité publique du projet de prolongement du tramway T1 de Bobigny à Val de Fontenay, par les préfets de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne.

Cette déclaration, sur laquelle la commission d’enquête avait rendu un avis favorable sans réserve, le 2 septembre 2013, est l’heureuse conclusion d’une longue période de nécessaire concertation entre l’ensemble des partenaires du projet : Etat, Région Ile-de-France, STIF, RATP, Départements du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis et villes traversées.

Ce temps est achevé et j’invite chacun à la responsabilité : aujourd’hui les travaux doivent commencer. Ce projet, aussi nécessaire qu’ambitieux, va permettre d’irriguer et de désenclaver l’Est de la région francilienne, tout en répondant aux attentes des habitants de Noisy-le-Sec, Romainville, Montreuil et Fontenay, qui réclament depuis longtemps de nouvelles solutions de mobilité et une alternative sérieuse à un usage trop souvent contraint de la voiture.

Je souhaite que cette période de lourds travaux qui va s’engager se déroule dans le respect de l’activité des commerces et, autant que possible, de la tranquillité des riverains. Qu’elle soit ainsi à l’image de ce chantier, exemplaire, qui contribue à aménager mais également à embellir les communes traversées. »
Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

Pour en savoir plus : www.t1bobigny-valdefontenay.fr

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 410