Le prolongement du T1 déclaré d’utilité publique

Les préfets de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne ont signé la déclaration d’utilité publique du projet du T1 Bobigny – Val de Fontenay le 17 février 2014 : une étape importante pour que les travaux puissent commencer.

Une étape essentielle est franchie, maintenant les travaux doivent commencer !

« C’est avec une immense satisfaction que j’ai appris l’annonce de la signature officielle, ce 17 février 2014, de la déclaration d’utilité publique du projet de prolongement du tramway T1 de Bobigny à Val de Fontenay, par les préfets de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. » a déclaré Stéphane Troussel, le Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

Cette déclaration, sur laquelle la commission d’enquête avait rendu un avis favorable sans réserve, le 2 septembre 2013, est l’heureuse conclusion d’une longue période de nécessaire concertation entre l’ensemble des partenaires du projet : Etat, Région Ile-de-France, STIF, RATP, Départements du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis et villes traversées.

Ce temps est achevé et Stéphane Troussel invite chacun à la responsabilité : aujourd’hui les travaux doivent commencer. Ce projet, aussi nécessaire qu’ambitieux, va permettre d’irriguer et de désenclaver l’Est de la région francilienne, tout en répondant aux attentes des habitants de Noisy-le-Sec, Romainville, Montreuil et Fontenay, qui réclament depuis longtemps de nouvelles solutions de mobilité et une alternative sérieuse à un usage trop souvent contraint de la voiture.

Le Président du Conseil général souhaite également que cette période de lourds travaux qui va s’engager se déroule dans le respect de l’activité des commerces et, autant que possible, de la tranquillité des riverains. Qu’elle soit ainsi à l’image de ce chantier, exemplaire, qui contribue à aménager mais également à embellir les communes traversées.

Pour en savoir plus : www.t1bobigny-valdefontenay.fr

à lire aussi

Les habitants de Seine-Saint-Denis se recueillent au pied du Stade de France

Jeudi 19 novembre, six jours après les attentats terroristes du vendredi 13 qui ont fait 130 victimes à Paris et à Saint-Denis, une foule d’habitants et élus s’est rassemblée aux abords du Stade de France, lieu des premières attaques, pour rendre hommage aux victimes et dire non à la barbarie.


Un laboratoire contre les violences envers les femmes

Mardi 17 novembre, les 11èmes rencontres Femmes du monde en Seine-Saint-Denis se tenaient à la Bourse départementale du travail à Bobigny. Une journée de rencontre, de bilan, de partage d’expérience entre professionnels pour faire reculer les violences envers les femmes.


Finances locales, tous mobilisés !

L’État doit assumer la solidarité nationale : renationalisons le RSA !


La Seine-Saint-Denis en deuil après les attentats du 13 novembre

La Seine-Saint-Denis s’est rassemblée ce lundi après les attentats de vendredi soir. Une minute de silence a été observée à midi dans le hall de la préfecture de Bobigny et une séance exceptionnelle du Conseil départemental a eu lieu dans la matinée.


Le collège Neruda à cheval sur les valeurs de la République

Depuis octobre, plusieurs classes de 4e du collège Pablo-Neruda d’Aulnay-sous-Bois suivent des cours d’équitation, en compagnie notamment d’agents de la police montée et de la Garde républicaine. L’idée : se servir du cheval pour faire tomber certaines barrières.

0 | ... | 55 | 60 | 65 | 70 | 75 | 80 | 85 | 90 | 95 | ... | 390