Le collège Travail-Langevin de Bagnolet récompensé par la Fondation Seligmann

Suite aux attentats de Charlie Hebdo, la Seine-Saint-Denis a lancé, en janvier dernier, dans ses collèges un appel à projet intitulé : « Nous sommes la République ».

La réflexion des collégiens s’est organisée autour de valeurs que le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis souhaite promouvoir autour de la question de la citoyenneté au sein de l’école de la République : la liberté d’expression, la connaissance, le respect de différentes croyances ou cultures, la laïcité.

À l’occasion de la séance plénière du Conseil général des collégiens, ouverte à l’ensemble des collèges, réunie le 11 février 2015, M. Pierre Joxe, parrain, a annoncé le soutien en 2015, à hauteur de 1 000 euros, de la Fondation Seligmann, qu’il préside, à des projets de journaux collégiens qui font vivre, au sein d’un établissement, des débats citoyens au service du « Vivre-ensemble ».

La Fondation Seligmann a pour but de combattre les sources du racisme et du communautarisme : fondamentalismes religieux, relents du colonialisme, peur irrationnelle de l’inconnu, ségrégations fondées sur la condition sociale, le niveau d’instruction, les traditions héritées du passé.

Le collège Travail-Langevin de Bagnolet va recevoir un prix de 1000 euros pour son journal « Parole de … » qui met l’accent sur la vie du collège et traite des sujets de société. Diffusé auprès de l’ensemble des élèves et personnels, le journal participe à créer du lien au sein de la communauté scolaire et améliore le Vivre ensemble.

Cette remise de prix sera l’occasion de rappeler les fondements de notre République. Ces valeurs que nous devons défendre face à des terroristes qui ont remis en cause la liberté d’expression, et qui se sont attaqués à la France libre, jeune, cosmopolite et métissée.

Stéphane Troussel, Président du conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et Pierre Joxe seront présents
- Quand  : Jeudi 14 janvier à 18h,
-  : Collège Travail-Langevin - Bagnolet

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Marche silencieuse pour Mariama K : Hommage aux femmes victimes de violences en Seine-Saint-Denis

La famille de Mariama K, décédée dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 décembre 2017 sous les coups de son mari, la Ville de Montreuil, l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, SOS Femmes 93, la Maison des Femmes-Thérèse Clerc et l’OPHM s’associent et appellent à une marche silencieuse pour lui rendre hommage et dénoncer les violences faites aux femmes.







Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien

Aujourd’hui, jeudi 23 novembre, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a introduit les 13ème rencontres organisées par l’observatoire départementale, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Non à une revoyure du Grand Paris Express qui serait une atteinte au rééquilibrage territorial en faveur des territoires populaires.

"Si je suis signataire de cet appel pour le maintien du Grand Paris Express dans sa forme comme dans son calendrier de réalisation, c’est parce que je suis inquiet."


Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien.

Jeudi 23 novembre 2017 à 9h, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis introduira les 13ème rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 320