Le Tzen 3 et le T1 continuent d’avancer !

le 1er octobre 2014

Le 1er octobre, le Conseil du STIF devrait permettre l’avancée de deux projets de transports importants pour la Seine-Saint-Denis et très attendus par les habitants : le Tzen3 et le prolongement du T1 à l’est.

L’adoption du schéma de principe du TZen3, soutenue le 1er octobre par Corinne Valls, Vice-présidente du Conseil général chargée des transports, va permettre l’organisation de la concertation et de l’enquête publique au printemps prochain. Les habitants des 8 communes concernées par le projet vont pouvoir être consultés sur le projet qui va, à l’horizon 2020, renforcer l’offre de transport, mais également permettre la requalification complète de l’ex-RN3. D’importants réaménagements urbains sont prévus tout le long du parcours (site propre, pistes cyclables, végétalisation, élargissement des trottoirs, destruction de l’autopont Polissard, etc).

Concernant le prolongement du T1 de Bobigny à Val-de-Fontenay, l’adoption de l’avant-projet par le Conseil du STIF va permettre la concertation financière. Malgré la mauvaise volonté et l’instrumentalisation du Maire de Noisy-le-Sec, la convention financière devrait intervenir au 1er trimestre 2015 et ainsi permettre le début effectif des travaux.

Pour Stéphane Troussel, Président du Conseil général « En matière de projet de transport, chaque étape est importante. Le Conseil général accueille donc avec satisfaction les avancées des projets Tzen3 et T1. »

À savoir :

Tzen3 : bus à haut niveau de service reliant Paris -porte de Pantin- (correspondance T3b) aux Pavillons-sous-Bois (correspondance T4) par l’ex-RN3, traversera 8 communes sur 10 kilomètres de linéaire (paris, Pantin, Bobigny, Romainville, Noisy-le-Sec, Bondy, Livry-Gargan, Pavillons-sous-Bois). Trafic voyageurs attendu : 42 000/jour.

Prolongement T1 jusqu’à Val-de-Fontenay : le prolongement à l’est, de Noisy-le-Sec à Val-de-Fontenay, a pour principal objectif de desservir les villes de Noisy-le-Sec, Romainville, Montreuil, Rosny-sous-Bois et Fontenay-sous-Bois. Pour assurer une meilleure performance et une qualité de service améliorée, la ligne sera exploitée en deux arcs avec une correspondance à Bobigny Pablo-Picasso. Trafic voyageurs attendu : 50 300/jour.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse



Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.


Rencontre avec Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance : Stéphane Troussel appelle à des Etats généraux de la protection de l’enfance

Parfois caricaturée, souvent ignorée, l’aide sociale à l’enfance est pourtant centrale pour protéger les enfants mais aussi pour les accompagner vers l’autonomie. Cette politique publique majeure appelle maintenant des réponses fortes et concrètes qui ne pourront pas faire l’économie d’un engagement et d’un investissement total de la part de l’Etat, mais aussi d’une élaboration commune avec les départements et les acteur.rice.s les plus investi.e.s. C’est ce message responsable et exigeant que j’adresse aujourd’hui même au secrétaire d’État à la protection de l’enfance au cours de notre rendez-vous de travail.






0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 420