Le T8 : le tramway qui va changer la vie à l’ouest du département

le 1er décembre 2014

« Après des années de travaux et d’effort, je crois que nous pouvons dire aujourd’hui que le jeu en valait la chandelle. Accès aux pôles d’emplois, aux commerces, aux universités, aux centres de santé, aux loisirs : ce tramway va changer la vie à l’ouest de la Seine-Saint-Denis ! » Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

« J’ai assisté ce matin, en compagnie de Jean-Paul Huchon, Président de la Région Île-de-France, Pierre Mongin, Président de la RATP, et Alain Vidalies, secrétaire d’État aux transports, à l’une des marches à blanc du nouveau tramway T8 qui reliera, dès le 16 décembre prochain, Épinay-sur-Seine, Villetaneuse et Saint-Denis.

Après des années de travaux et d’effort, je crois que nous pouvons dire aujourd’hui que le jeu en valait la chandelle. Accès aux pôles d’emplois, aux commerces, aux universités, aux centres de santé, aux loisirs : ce tramway va changer la vie à l’ouest de la Seine-Saint-Denis !

Le T8 répond en effet à un fort besoin d’amélioration des conditions de déplacements en Seine-Saint-Denis. Il devrait être emprunté à terme par quelque 55 000 voyageurs par jour.

Le tramway T8 proposera des correspondances simples et rapides avec la ligne 13 du métro, le tramway T1, les RER C et D, le Transilien H, un réseau de bus restructuré et la future Tangentielle nord.

Maître d’œuvre coordinateur du projet, financeur, le Conseil général a également pris en charge l’ensemble des aménagements urbains (mobilier, revêtement, arbres, candélabres) pour donner un nouveau visage aux quartiers traversés et améliorer très concrètement le cadre de vie. Trois quarts des voies sont végétalisés, ce qui représentera 34 000 m2 de gazon. »

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

"Contrat" entre la Seine-Saint-Denis et l’État : il est urgent de mettre fin à un jacobinisme aveugle, absurde et ravageur

La dernière loi de finances impose aux collectivités territoriales la signature d’un « contrat » avec l’État avant le 30 juin sous peine d’une réduction de leurs dotations futures.


La BEI soutient le « Plan Ambition Collèges » du Département de la Seine-Saint-Denis

Pour la première fois dans son histoire, la Banque Europe d’Investissement s’engage dans un projet de financement avec le Département de la Seine-Saint-Denis. Ce projet d’envergure - à hauteur de 240 millions d’euros - est axé sur la rénovation et la modernisation de 22 collèges du Département, ainsi que sur la mise en œuvre de 14 opérations de transition énergétique visant à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Par ce projet, qui montre l’engagement du Département pour la rénovation énergétique et les pratiques écologiques de manière générale, on veut également montrer la capacité de l’Europe à aider des projets concrets, capables d’améliorer le quotidien des citoyens, à commencer par les plus jeunes.


Développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est urgent

Nous sommes plus d’une soixantaine d’élu.e.s de Seine-Saint-Denis, de toutes les couleurs politiques, à signer une lettre destinée au président de la République pour le développement des transports sur notre territoire. Nous ne demandons pas l’aumône ; l’État doit seulement tenir ses engagements. Car développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est répondre à une triple urgence sociale, économique et environnementale, mais c’est aussi préparer l’avenir et concourir au développement de l’attractivité territoriale.


Semaine du développement durable : la Seine-Saint-Denis engagée

A l’occasion de la semaine du développement durable, avec Belaïde Bedreddine, vice-président en charge de l’Écologie urbaine, nous avons souhaité mettre en exergue plusieurs politiques menées par le Département à destination de ses agent-e-s, mais aussi plus largement à destination de tou-te-s les habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis.







0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | ... | 400