Le Plan de rattrapage des équipements sportifs

Ce Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs constitue un élément de lutte contre les discriminations sociales et territoriales, tout en permettant une intensification et une diversification des usages.

Une démarche partenariale exemplaire et inédite a été mise en place pour combler quelque peu les carences de la Seine-Saint-Denis. Le PRES a été annoncé par l’État le 10 février 2011. D’un montant total de 72 M€, il bénéficie d’un financement de l’État à hauteur de 15 M€, mobilise les fonds du Centre National de Développement du Sport (CNDS) pour 9 M€ et ceux de l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine (ANRU) pour 6 M€. Malgré ses difficultés financières, le Département de la Seine-Saint-Denis a décidé de s’engager à hauteur de 12,5 M€.
Sur la période 2011-2015, ce sont 40 courts de tennis qui seront couverts, 30 terrains en gazon synthétique réalisés (dont 3 de rugby et 2 mixtes football-rugby) et 23 gymnases rénovés sur l’ensemble du territoire de la Seine-Saint-Denis.
Pour en savoir plus : Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs

à lire aussi

Le Département prépare l’avenir du sport

Alors que le sport manque d’équipements, le Département engage un Schéma de Cohérence Territoriale des Équipements Sportifs. Il consulte l’ensemble des partenaires pour une mise en commun des idées et moyens, propose des solutions pour rétablir l’égalité des territoires en matière de sport.

0 | 5