COVID-19 - Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a pris des mesures préventives pour protéger la population tout en assurant la continuité du service public.
> Vous pouvez nous téléphoner au 01 43 93 93 93 ou utiliser notre formulaire de contact
Retrouvez toutes nos informations disponibles en suivant ce lien

Le FS2i vote son budget 2020

le 29 janvier 2020

Créé en 2019 par les 7 Départements d’Île-de-France, le Fonds d’Investissement Interdépartemental d’Île-de-France, ou FS2i, vient de voter son budget 2020. Cet outil de développement et de solidarité, à la fois puissant par ses moyens et inédit par sa forme, va permettre de contribuer cette année au financement de nombreux projets franciliens majeurs, à hauteur de 150 millions d’euros.

Réunis en Conseil d’administration, autour de Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis qui assure en 2020 la présidence tournante du FS2i, les Présidents des Départements d’Île-de-France ont entériné mercredi 29 janvier le budget 2020 de leur fonds d’investissement commun. Ce fonds d’investissement poursuit comme mission d’assurer une redistribution des richesses entre les Départements d’Île-de-France, au titre de la solidarité territoriale et afin de favoriser un développement durable et équilibré de la région francilienne dans son ensemble.

Sur le principe simple d’une véritable péréquation interdépartementale, le FS2i va ainsi aider à financer en 2020 de nombreux projets, à hauteur de 150 millions d’euros.

Le vote du budget 2020 est une concrétisation majeure pour la démarche inédite du FS2i lancée à l’automne 2018, mais dont la mise en application avait jusqu’alors été bloquée par l’État, alors même que celui-ci n’y met pas un centime. Cela avait été perçu par les Départements comme une volonté de freiner une initiative de solidarité territoriale ramenant l’État à son incapacité à l’assurer lui-même bien qu’il s’agit de sa compétence.

Découvrez des exemples de projets soutenus par le FS2i dans chaque Département ainsi que la répartition des financements dans le communiqué de presse complet en fin d’article


Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis
Grégoire Larrieu / glarrieu@seinesaintdenis.fr / 06 35 84 13 82

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | ... | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | ... | 440