Le Département obtient des engagements pour le Parc forestier de la Poudrerie

Le Président du Conseil départemental, Stéphane Troussel s’est rendu mardi 8 novembre avec Belaïde Bedreddine, Vice-président en charge de l’écologie urbaine à la réunion organisée par l’État sur l’avenir du Parc forestier de la Poudrerie.

Cette réunion faisait suite à la mobilisation, depuis plusieurs mois, du Département avec les communes et les usagers, qui a conduit notamment à réaliser lundi 7 novembre une fermeture exceptionnelle du parc à ses usagers pour inviter l’ensemble des acteurs à prendre leurs responsabilités dans ce dossier.

Après sa visite du parc lundi, la Région a annoncé aligner son engagement financier sur celui du Département : 450 000 euros pour 2017 et garantit son financement dans les prochaines années.

L’État a fait une série d’annonces positives pour l’avenir du parc et de nature à rassurer fortement élus, associations et habitants.

Il s’engage ainsi à signer une nouvelle convention pluriannuelle de gestion au bénéfice du Département, il réalisera environ deux millions d’euros d’investissements pour dépolluer et préserver le bâti du parc, et a affirmé sa volonté de travailler en lien avec les collectivités sur un projet d’avenir ambitieux, sur la base de celui élaboré par le Département en concertation avec l’ensemble des acteurs.

L’heure n’était plus aux tergiversations et Stéphane Troussel se félicite qu’enfin des engagements concrets et durables aient été pris pour l’avenir du parc, et qu’il soit ainsi permis au Département de continuer d’assurer l’accès à tous de ce poumon vert exceptionnel de la Seine-Saint-Denis.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE