Le Département mobilisé contre la fermeture des points d’accueil de la CPAM

Jeudi 4 juin à 16h, Stéphane Troussel participera au dévoilement d’une bâche sur la RN3 pour protester contre la fermeture du centre de sécurité sociale de Bondy.

Jeudi 4 juin à 16 heures, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental, aux côtés de Sylvine Thomassin, Maire de Bondy, au dévoilement d’une bâche sur la RN3 pour protester contre la fermeture du centre de sécurité sociale de Bondy.

Cette action symbolique deux mois après l’annonce de la fermeture de la moitié des points d’accueil de Seine-Saint-Denis marque une nouvelle étape dans la mobilisation des élus et de la population contre une décision qui va gravement pénaliser les usagers de la CPAM, maillon essentiel de l’accès à la santé.

Le 18 mai dernier, il a adressé un courrier à Directeur de la Caisse Primaire d’assurance maladie de Seine-Saint-Denis, Nicolas Le Bellec, pour l’alerter sur les risques que fait courir cette décision sur l’égal accès du service public des habitants du département, lui demandant de trouver des solutions pour que des permanences de la CPAM soient ouvertes sur l’ensemble du territoire et qu’un service de proximité soit impérativement maintenu.

Dévoilement d’une bâche géante

Touche pas à mon centre de sécu !
En présence de : Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental
Pierre Laporte, Vice-président chargé de la solidarité
Sylvine Thomassin, Maire de Bondy
Passerelle Gâtine (devant Conforama) sur la RN3 à Bondy

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est urgent

Nous sommes plus d’une soixantaine d’élu.e.s de Seine-Saint-Denis, de toutes les couleurs politiques, à signer une lettre destinée au président de la République pour le développement des transports sur notre territoire. Nous ne demandons pas l’aumône ; l’État doit seulement tenir ses engagements. Car développer les transports en Seine-Saint-Denis, c’est répondre à une triple urgence sociale, économique et environnementale, mais c’est aussi préparer l’avenir et concourir au développement de l’attractivité territoriale.


Semaine du développement durable : la Seine-Saint-Denis engagée

A l’occasion de la semaine du développement durable, avec Belaïde Bedreddine, vice-président en charge de l’Écologie urbaine, nous avons souhaité mettre en exergue plusieurs politiques menées par le Département à destination de ses agent-e-s, mais aussi plus largement à destination de tou-te-s les habitant-e-s de la Seine-Saint-Denis.








Le département de la Seine-Saint-Denis ouvre un lieu d’écoute et d’orientation pour les agent-e-s victimes de violences

Le département de la Seine-Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne dans la lutte contre toutes les formes d’inégalité et de violences qui s’exercent en particulier à l’encontre des femmes, y compris au sein de notre collectivité. Nous avons donc souhaité ouvrir à destination de nos agent-e-s une permanence d’accueil et d’écoute, assurée par le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF 93).


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 340