Le Département de Seine-Saint-Denis signe une convention avec le FIPHFP et renforce sa politique emploi-handicap

le 22 novembre 2019

Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, et Marc Desjardins, Directeur du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), ont signé vendredi 22 novembre une nouvelle convention triennale (2019-2021).

Signée à l’occasion de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, cette convention - la quatrième du genre – prolonge l’engagement pris depuis 2009 par le Département de Seine-Saint-Denis avec le FIPHFP. Elle conforte ainsi un peu plus dans la durée la politique handicap du Département, aujourd’hui employeur reconnu en la matière, avec un taux d’emploi direct de personnes en situation de handicap de 9,6% en 2019, significativement au-dessus du taux légal de 6% (sur un total de 8000 agents).

« L’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap est avant tout une question d’égalité. Cette boussole nous guide dans nos politiques publiques mais en tant qu’employeur, pour faire de notre collectivité un lieu où les compétences des personnes handicapées puissent pleinement s’exprimer. C’est en effet de notre devoir de nous montrer exemplaire, et je suis heureux que nous y parvenions depuis plusieurs années grâce au soutien du FIPHFP et de la Banque des territoires. » Stéphane Troussel, Président du Département de Seine-Saint-Denis

Trois priorités soutenues par le FIPHFP et la Banque des Territoires

Cette nouvelle convention va permettre d’appuyer en particulier trois priorités :

  • Favoriser l’accès à l’emploi en poursuivant la dynamique de recrutement engagé et en mettant l’accent sur l’apprentissage ;
  • Maintenir le plus longtemps possible un agent sur son poste de travail en proposant un environnement toujours plus adapté via des solutions ergonomiques et la prise en charge de prothèses auditives et de transports domicile/travail adaptés.
  • Accompagner la reconversion professionnelle avec des dispositifs innovants, à l’image d’une action intégrant une activité sportive dans le parcours de reclassement et qui a reçu en novembre 2019 le prix santé et mieux-être au travail de la fonction publique territoriale décerné Mutuelle Nationale Territoriale.

Pour atteindre ces objectifs, le FIPHFP apportera un financement de 802 350 € et le Département un autofinancement de 1 074 195 €. Au total, ce seront donc 1 876 545 € qui seront consacrés au maintien et à l’inclusion.

Signée par Marc Desjardins, Directeur du FIPHFP, en présence de Françoise Descamps-Crosnier, Présidente du comité national du FIPHFP, et de Marianne Louradour, Directrice régionale Île-de-France de la Caisse des Dépôts-Banque des Territoires, cette convention marque une étape supplémentaire dans le travail mené conjointement entre le Fonds et la collectivité.

« Cette nouvelle convention est le fruit d’un travail de longue date réalisé avec le département de Seine-Saint-Denis, qui illustre que le taux légal de 6 % n’est qu’un seuil plancher et que la mobilisation en faveur du handicap se construit sur le temps long. Ce nouvel engagement va permettre à la collectivité de poursuivre la structuration de sa politique d’emploi des personnes en situation de handicap. » a déclaré Marc Desjardins, Directeur du FIPHFP.

Pour la Banque des Territoires, mandataire du FIPHFP auprès des employeurs publics, ce renouvellement de convention est un révélateur des différents axes de travail avec la commune. Pour Marianne Louradour, Directrice régionale Île-de-France de la Caisse des Dépôts-Banque des Territoires : « L’enjeu de la Banque des territoires est de répondre présent sur tous les territoires et notamment, sur des sujets permettant l’inclusion de tous. La signature de cette convention s’inscrit dans le cadre d’un partenariat renforcé entre la Banque des territoires et le département de Seine-Saint-Denis. Depuis plus de 20 ans, la Banque des Territoires accompagne ainsi avec succès le développement de ce territoire et notamment les interventions dans le domaine économique et du renouvellement urbain. »


Contact presse
Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis
Grégoire LARRIEU / glarrieu@seinesaintdenis.fr / 06 35 84 13 82

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Ouverture en Seine-Saint-Denis de la première classe de collège de France pour enfants autistes

Lundi 2 septembre a ouvert au sein du collège du Parc à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis la toute première classe de collège en France dédiée à l’accueil des enfants autistes. Conçue comme une véritable expérimentation, cette classe est le fruit d’un partenariat inédit entre l’Éducation Nationale, le Département de Seine-Saint-Denis et l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois.



Stéphane Troussel est heureux de lancer « Pâtisse In Seine-Saint-Denis », un concours de la marque territoriale In Seine Saint Denis pour créer LA pâtisserie emblématique du département !

La marque territoriale "In Seine-Saint-Denis" lance le concours "Pâtisse In Seine-Saint-Denis". Le principe est simple : créer, en équipe, la pâtisserie de la Seine-Saint-Denis à partir de produits issus du territoire, ou "made in Seine-Saint-Denis" !


Grand Paris Express : la rocade du futur métro définitivement sauvée !

Mardi 25 juin, le Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a entériné la réalisation de l’interopérabilité en gare de Champigny centre – jonction sans changement entre les lignes 15 Est et 15 Sud –, fonctionnalité indispensable à la bonne exploitation de la future ligne 15. C’est un grand soulagement pour le Département de la Seine-Saint-Denis, qui s’est mobilisé aux côtés de nombreuses collectivités de la ligne 15 afin de sauver la rocade du futur métro.


JOP 2024 : les acteur.rices économiques de la Seine-Saint-Denis mobilisé.es pour l’emploi !

Pour la Seine-Saint-Denis, qui accueillera la plupart des épreuves et des installations olympiques, faire bénéficier les entreprises et les habitant.es du territoire des retombées en terme d’emplois est une condition de réussite des JO de 2024. Dans ce but, une première rencontre, dans le cadre de la Fabrique des Jeux, s’était déroulée le 19 décembre 2018 à la CCI de la Seine-Saint-Denis.


La Seine-Saint-Denis lance une campagne pour le référendum sur la privatisation d’ADP

Le Département lance une campagne afin de recueillir le soutien des habitantes et des habitants de Seine-Saint-Denis pour l’organisation d’un référendum pour ou contre la privatisation d’ADP.


La semaine du développement durable en Seine-Saint-Denis : c’est tout un programme !

Du 30 mai au 7 juin, la Seine-Saint-Denis met le développement durable à l’honneur au travers d’ateliers, de rencontres et de spectacles pour sensibiliser les habitant.es à cet enjeu primordial, et donner à voir la transition écologique en action.



Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 420