Le Département se mobilise pour l’emploi des jeunes

le 22 mars 2013

Lundi 25 mars, Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, et Stéphane Troussel, Président du Conseil général, signeront la convention d’engagement relative au recrutement de 150 emplois d’avenir.

L’emploi : un engagement fort du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

Avec 27% des jeunes qui sortent du système scolaire sans aucune qualification (20% en Ile-de-France) et un taux de chômage des jeunes sans qualification de 40% (30% en Ile-de-France), la Seine-Saint-Denis est particulièrement touchée par ce fléau.

Le Département a donc choisi de s’engager fortement dans le dispositif des emplois d’avenir en créant ou finançant 150 emplois d’avenir (100 au sein d’associations et 50 au sein des services départementaux). Les secteurs prioritaires pour l’accueil des emplois d’avenir seront la petite enfance, le domaine social et économique et l’environnement.

Déjà 4 premiers bénéficiaires prêts à débuter leur vie professionnelle

À peine un mois après l’adoption de ces « emplois d’avenir » par l’assemblée départementale le 28 février dernier, les quatre premiers jeunes séquano-dionysiens bénéficiaires du dispositif ont signé leur contrat et sont d’ores et déjà affectés au sein des parcs et des crèches départementales du Pré Saint-Gervais, de Stains et d’Épinay.

Pour Shanèze, Laetitia, Sarah et Mehdi, il s’agit de se voir enfin s’ouvrir les portes du marché du travail et d’acquérir une première expérience professionnelle qu’ils pourront valoriser.

Signature de la convention d’engagement relative au recrutement des emplois d’avenir

En présence de : Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, Michel Sapin, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et de Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis
- Quand : Lundi 25 mars à 11h30
- Où : Agence Pôle Emploi - 188 avenue Jean Lolive - Pantin

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380