Lancement du festival de films « Jeunes contre le sexisme » en Seine-Saint-Denis

le 4 octobre 2018

Cela fait douze ans que nous avons lancé le dispositif « Jeunes contre le sexisme » en Seine-Saint-Denis, avec notre Observatoire départemental des violences envers les femmes, en lien avec le mouvement familial pour le planning français.

« Jeunes contre le sexisme » permet de sensibiliser des élèves de sixième contre les stéréotypes de genre et les violences sexistes. Pour ce faire, les accompagnateurs et accompagnatrices les font travailler, mais pas de n’importe quelle manière : intelligemment, artistiquement, en les aidant à s’exprimer à traver s des affiches, des poèmes, du slam, du théâtre ou encore des vidéos.

Nous avons accumulé tellement de ces petites vidéos tournées par des collégiennes et collégiens au fil des années que nous organisons, pour la deuxième année consécutive, un festival de films « Jeunes contre le sexisme », en partenariat avec la Direction départementale des services de l’Education nationale et le Magic Cinéma.

Ouverture du festival, au Magic Cinéma à Bobigny
lundi 8 octobre à 13h30

Avec la projection de clips vidéos et du passionnant film d’animation « Parvana, une enfance en Afghanistan »

Un débat suivra la diffusion, en présence de Pascale Labbé, conseillère départementale déléguée à l’égalité femmes-hommes, d’Ernestine Ronai, responsable de l’Observatoire des violences envers les femmes, et d’Émilie Desjardins, réalisatrice qui a accompagné les jeunes cette année.

Des diffusions « Jeunes contre le sexisme » seront également organisées dans 13 cinémas de Seine-Saint-Denis :

André Malraux - Bondy
L’Etoile - La Courneuve (séance le 15/10/2018 à 19 h)
Ciné 104 – Pantin (un clip tous les soirs du 10 au 17/10/2018)
Le Trianon – Romainville
Espace Paul Eluard - Stains
Le Méliès - Montreuil
Le Bijou – Noisy-le-Grand


Contact presse :
Cabinet de la présidence du département de la Seine-Saint-Denis / Antoine Delangre Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380