Dossier de presse - 14 février 2022Lancement de la 2ème promotion de l’Académie populaire de la santé en Seine-Saint-Denis

Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, Magalie THIBAULT, Vice-présidente en charge des Solidarités et de la Santé, Antoine SIRE, Directeur de l’Engagement d’entreprise de BNP Paribas, et Isabelle GIORDANO, Directrice Générale de la Fondation BNP Paribas ont lancé vendredi 11 février à Bobigny la 2ème promotion de l’Académie Populaire de la Santé. Cette année encore, ce dispositif permettra de former des habitant.e.s de la Seine-Saint-Denis aux enjeux de santé et de construire avec elles et eux des outils d’information, messages de prévention et actions de santé.

lancement_2eme_promo_academie_sante_portraits_fro_5178_fr_11-02-2022.jpg

En 2021, le Département de la Seine-Saint-Denis lançait avec le soutien de la Fondation BNP Paribas sa toute première Académie populaire de la santé. Face à la crise du Covid-19 et à ses lourdes conséquences sanitaires, ce dispositif inédit en France partait de la nécessité de mieux intégrer les habitant.e.s aux enjeux et messages de santé, afin de mieux les diffuser et les faire connaître. Il répond également au besoin d’« aller vers », qui consiste à aller à la rencontre des habitant.e.s pour adapter au mieux les actions aux besoins et aux réalités vécues, et dont la pertinence s’est révélée encore plus évidente avec la crise.

Après un an de formation et d’actions de terrain, l’Académie a ainsi permis à 24 habitant.e.s de la Seine-Saint-Denis de devenir de véritables ambassadeurs et ambassadrices en santé. Ce vendredi leur a été remis par le Professeur Nathalie CHARNAUX Doyenne de l’UFR SMBH de l’Université Paris 13, le certificat attestant de leur année de formation et qui équivaut à une Unité d’Enseignement.

Une deuxième promotion étoffée

Au regard de la pertinence du dispositif et des résultats obtenus, le Département de la Seine-Saint-Denis a décidé de reconduire l’Académie en 2022. Cette deuxième promotion intégrera 35 nouveaux et nouvelles habitant.e.s : 25 femmes et 10 hommes, issu.e.s de 22 villes du département et âgé.e.s de 28 à 78 ans. Si 9 membres exercent dans le domaine de la santé et du social, l’Académie fera cette année encore une large part à la diversité des profils, avec par exemple une experte immobilière, une chargée d’affaires juridiques, ou encore la directrice d’une entreprise de transports, mais aussi des personnes inactives, des personnes en recherche d’emploi, et un étudiant.

Pendant un an, les membres de l’Académie suivront 10 journées thématiques mensuelles auprès de professionnel.le.s, pour appréhender les enjeux de prévention autour de grandes thématiques de santé qu’ils et elles ont choisies. La première journée aura lieu le 18 mars et portera sur le thème du « parcours de santé ». Le premier semestre permettra également de parler de l’adolescence et la parentalité ; la santé et la nutrition ; vivre avec un handicap ; santé et prise de risque. Cette formation conduira les ambassadeurs et ambassadrices à construire des outils de communication en santé à destination du plus grand nombre, mais aussi à mener leurs propres actions de terrain.

« Malgré une première année bousculée par la Covid-19, l’Académie populaire de la santé a tenu toutes ses promesses ! Je dirai même qu’elle s’est révélée encore plus pertinente et essentielle. Car nous avons vu à l’occasion de cette crise combien étaient précieuses dans le domaine de la santé toutes ces actions dites d’« allers vers », qui visent à aller au plus des habitants pour faire de la prévention et de l’information sur-mesure. Cela a renforcé notre conviction : la santé de demain doit partir plus franchement des réalités vécues et se construire davantage avec les habitant.e.s, si nous ne voulons pas que le fossé entre les enjeux de santé et la population ne se creuse. Avec Magalie Thibault, Vice-présidente chargée de la Solidarité et de la Santé, je félicite chaleureusement les 24 volontaires de la première promotion, et je souhaite la bienvenue aux 35 nouvelles et nouveaux volontaires de la deuxième promotion. Je remercie également la Fondation BNP Paribas pour son soutien financier renouvelé, et l’ensemble des partenaires engagé.e.s à nos côtés dans cette aventure. »
Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis
« En avril 2020, dès le début de la crise sanitaire, le groupe BNP Paribas, déjà fortement engagé auprès du Département de la Seine-Saint-Denis, a voulu soutenir ce projet participatif innovant. Accompagné par la Fondation BNP Paribas, ce programme s’appuie sur des relais de terrains formés aux enjeux de santé, un dispositif qui correspond à nos préoccupations : réduire les inégalités, aller vers les plus défavorisés, leur apporter un soutien de proximité adapté. »
Antoine SIRE, Responsable Engagement BNP Paribas
Dossier de presse complet - 14 février 2022 (PDF - 1.3 Mo)
Dossier de presse complet - 14 février 2022

Sur le même sujet

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{numReponses_meme_sujet_mag}}
              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange