Lancement d’un espace de témoignages en Seine-Saint-Denis sur Parcoursup

le 25 juin 2018

Le 25 mai, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, avait demandé à la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de rendre publics les systèmes de sélection des étudiants utilisés par les Universités.

Cette demande de transparence visait à s’assurer que le lycée d’origine n’était pas un critère discriminant permettant aux universités de choisir leurs étudiants. Pour seule réponse, Madame la Ministre de l’Enseignement supérieur a rappelé les vertus du système. Mais elle n’a pas levé l’opacité du système qui donne le sentiment que Parcoursup assigne les élèves des quartiers populaires à un rôle de « remplaçants ».

Alors que les examens se terminent aujourd’hui et que la plateforme ré-ouvre le 26 mai, le Département a décidé de lancer une vaste campagne de témoignages. Après avoir récolté ces témoignages, Stéphane Troussel décidera de saisir le Défenseur des Droits pour lui demander de faire toute la lumière sur Parcoursup.

Lien : ICI

Stéphane Troussel "Je souhaite que les lycéens de Seine-Saint-Denis témoignent de leur expérience car il y a une exigence démocratique de faire la transparence sur ParcoursSup."


Contact presse :
Cabinet présidence du département de Seine-Saint-Denis : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380