La lutte contre l’habitat indigne doit devenir une grande cause nationale

le 29 janvier 2013

Mardi 29 janvier, j’ai participé à la table ronde organisée par Cécile DUFLOT, Ministre de l’égalité des territoires et du logement, autour de la question cruciale dans notre département de l’habitat indigne.

En Seine-Saint-Denis, près 100 000 personnes vivraient dans des logements vétustes ou indignes. Ces 34 000 logements (9% du parc privé) souvent des petites surfaces sont en situation de sur-occupation et très majoritairement (70%) occupés par des locataires.

C’est pourquoi, le Conseil général s’est fortement impliqué dans la lutte contre ce fléau bien au-delà de ses compétences en adoptant dès 2009 un programme départemental de lutte contre l’habitat indigne doté d’un budget de 6 millions d’euros. Ce programme permet le traitement de 398 logements dégradés (démolition ou restructuration lourde) et la création 638 logements (construction-réhabilitation) situés sur 6 communes jugées prioritaires (Aubervilliers, le Pré Saint-Gervais, Pantin, Le Bourget, Saint-Ouen et Montfermeil).

Le Département participe également au Fonds d’Intervention de Quartier destiné à financer les travaux ou les frais résultant de procédures engagées par les copropriétés dans le cadre des OPAH et des plans de sauvegarde. En 2012, le budget départemental consacré à ce fonds s’est élevé à 1 575 000 euros.

Je me réjouis de la volonté du gouvernement d’accentuer la lutte contre l’habitat indigne. Lors de cette rencontre, j’ai notamment plaidé pour une concentration des moyens, pour une simplification juridique permettant de faciliter l’action publique face aux marchands de sommeil, pour le renforcement des actions coercitives et pour des capacités de relogement temporaires accrues.

Les drames de l’insalubrité comme celui de Saint-Denis en septembre dernier dans lequel 3 personnes ont perdu la vie ne doivent pas se reproduire. C’est pourquoi, je souhaite que le Département de la Seine-Saint-Denis puisse avoir les moyens de contribuer à en finir avec l’habitat indigne et que cette question devienne une Grande Cause nationale.

Stéphane TROUSSEL, Président du Conseil général.

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Le Département soutient le Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers - La Courneuve

L’annonce d’une baisse possible de 25% du montant de la subvention actuelle versée par l’État au CRR menace son équilibre et inquiète ses partenaires, c’est pourquoi Stéphane Troussel s’adresse à Aurélie Filippetti, Ministre de la culture et de la communication


Remise des diplômes aux assistantes maternelles

Intervention de Stéphane Troussel, Président du Conseil général, le samedi 23 mars lors de la remise des diplôme aux assistances maternelles.


5ème collège du Blanc-Mesnil : c’est parti !

Jeudi 28 mars, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, dévoilera le panneau de chantier du 5ème collège du Blanc-Mesnil.


Le Département se mobilise pour l’emploi des jeunes

Lundi 25 mars, Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre, et Stéphane Troussel, Président du Conseil général, signeront la convention d’engagement relative au recrutement de 150 emplois d’avenir


Budget adopté : une première victoire qui doit en appeler d’autres

Jeudi 21 mars, l’assemblée départementale que je préside a adopté son budget 2013


Discours sur le budget 2013

Discours de Stéphane Troussel prononcé lors du débat et du vote du budget 2013 en séance du Conseil général de la Seine-Saint-Denis


La solidarité entre départements d’Île-de-France inscrite au budget 2013

Sans attendre, Stéphane Troussel a décidé d’inscrire la solidarité entre départements d’Île-de-france dans le budget 2013


Malgré les difficultés financières, le Département va de l’avant

Jeudi 28 février à partir de 9 heures, Stéphane Troussel présidera une séance du Conseil général lors de laquelle les conseillers généraux devront se prononcer notamment sur la mise en œuvre des emplois d’avenir par le Département


Les besoins spécifiques du département en matière éducative doivent être pris en compte

Mercredi 27 février, je participerai au Sénat à la conférence-débat « Quelles transformations pour une refondation réussie de l’école ? » organisée par le collectif de parents d’élèves de la Seine-Saint-Denis, lors de laquelle seront notamment présentés ses cahiers d’espérance.


Le Département se conforme en interne aux convictions portées en externe

A l’occasion de la 11ème rencontre départementale de l’Observatoire des violences envers les femmes, le Département se conforme en interne aux convictions portées en externe

0 | ... | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | 400 | 410 | 420 | 430