La lutte contre l’habitat indigne doit devenir une grande cause nationale

le 29 janvier 2013

Mardi 29 janvier, j’ai participé à la table ronde organisée par Cécile DUFLOT, Ministre de l’égalité des territoires et du logement, autour de la question cruciale dans notre département de l’habitat indigne.

En Seine-Saint-Denis, près 100 000 personnes vivraient dans des logements vétustes ou indignes. Ces 34 000 logements (9% du parc privé) souvent des petites surfaces sont en situation de sur-occupation et très majoritairement (70%) occupés par des locataires.

C’est pourquoi, le Conseil général s’est fortement impliqué dans la lutte contre ce fléau bien au-delà de ses compétences en adoptant dès 2009 un programme départemental de lutte contre l’habitat indigne doté d’un budget de 6 millions d’euros. Ce programme permet le traitement de 398 logements dégradés (démolition ou restructuration lourde) et la création 638 logements (construction-réhabilitation) situés sur 6 communes jugées prioritaires (Aubervilliers, le Pré Saint-Gervais, Pantin, Le Bourget, Saint-Ouen et Montfermeil).

Le Département participe également au Fonds d’Intervention de Quartier destiné à financer les travaux ou les frais résultant de procédures engagées par les copropriétés dans le cadre des OPAH et des plans de sauvegarde. En 2012, le budget départemental consacré à ce fonds s’est élevé à 1 575 000 euros.

Je me réjouis de la volonté du gouvernement d’accentuer la lutte contre l’habitat indigne. Lors de cette rencontre, j’ai notamment plaidé pour une concentration des moyens, pour une simplification juridique permettant de faciliter l’action publique face aux marchands de sommeil, pour le renforcement des actions coercitives et pour des capacités de relogement temporaires accrues.

Les drames de l’insalubrité comme celui de Saint-Denis en septembre dernier dans lequel 3 personnes ont perdu la vie ne doivent pas se reproduire. C’est pourquoi, je souhaite que le Département de la Seine-Saint-Denis puisse avoir les moyens de contribuer à en finir avec l’habitat indigne et que cette question devienne une Grande Cause nationale.

Stéphane TROUSSEL, Président du Conseil général.

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Une nouvelle victoire contre les emprunts toxiques : la Seine-Saint-Denis fait condamner DEPFA

Le Tribunal de Grande Instance de Paris vient aujourd’hui de donner raison au Département de la Seine-Saint-Denis dans son action contre la banque DEPFA au sujet d’un emprunt toxique d’un montant de 10 millions dont le taux a atteint plus de 30%.


Rencontre départementale de l’Observatoire des violences envers les femmes

Prévenir, détecter, agir pour lutter contre le fléau des violences envers les femmes, le vendredi 7 mars à la Bourse départementale du Travail de Bobigny.


Le Département encourage le droit d’entreprendre au féminin

Samedi 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, organise une table-ronde intitulée "Devenir cheffe d’entreprise en Seine-Saint-Denis, parcours de créatrices et repreneuses d’entreprises : motivations, difficultés et réussite".


Lancement du schéma territorial de service aux familles en Seine-Saint-Denis

Visite de Dominique Bertinotti à la crèche départementale Jean-Jaurès aux côtés de Stéphane Troussel le jeudi 27 février à 9h30.


Le prolongement du T1 déclaré d’utilité publique

C’est avec une immense satisfaction que Stéphane Troussel a appris l’annonce de la signature officielle, le 17 février 2014, de la déclaration d’utilité publique du projet de prolongement du tramway T1 de Bobigny à Val de Fontenay.


Les conditions de transport sur le T1 nécessitent une action rapide et concertée

Ces derniers mois, les usagers du T1 sur le tronçon Bobigny/Saint-Denis ont vu leurs conditions de transport se dégrader : problèmes techniques récurrents, accroissement des intervalles entre deux rames, rames surchargées. L’exploitation de cette ligne n’est plus satisfaisante et l’exaspération gagne chaque jour un peu plus les milliers de voyageurs qui l’utilisent.


Inauguration de la RD 28 à Pierrefitte-sur-Seine

Vendredi 7 février, Stéphane Troussel a inauguré la requalification des rues d’Amiens et Émile-Zola réalisée dans le cadre de l’aménagement de la RD28 à l’Est et de l’ex-RN1.


Mobilisation pour l’emploi dans les quartiers populaires

Le 7 février, Stéphane Troussel, Président du Conseil général et François Lamy, Ministre délégué à la Ville, invitent les entreprises à participer à la rencontre « Emploi et développement économique dans les quartiers populaires : les entreprises s’engagent ».


Inauguration du Relais à Pantin

Vendredi 31 janvier 2014, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera à l’inauguration du Relais, restaurant d’insertion situé à Pantin.


Le Département lutte contre le décrochage scolaire en ACTE

Jeudi 30 janvier, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, et Jean-Louis Brison, Directeur académique des services de l’éducation nationale de la Seine-Saint-Denis, signeront la nouvelle Charte pour l’Accompagnement des Collégiens Temporairement Exclus.

0 | ... | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | ... | 430