La lutte contre l’habitat indigne doit devenir une grande cause nationale

le 29 janvier 2013

Mardi 29 janvier, j’ai participé à la table ronde organisée par Cécile DUFLOT, Ministre de l’égalité des territoires et du logement, autour de la question cruciale dans notre département de l’habitat indigne.

En Seine-Saint-Denis, près 100 000 personnes vivraient dans des logements vétustes ou indignes. Ces 34 000 logements (9% du parc privé) souvent des petites surfaces sont en situation de sur-occupation et très majoritairement (70%) occupés par des locataires.

C’est pourquoi, le Conseil général s’est fortement impliqué dans la lutte contre ce fléau bien au-delà de ses compétences en adoptant dès 2009 un programme départemental de lutte contre l’habitat indigne doté d’un budget de 6 millions d’euros. Ce programme permet le traitement de 398 logements dégradés (démolition ou restructuration lourde) et la création 638 logements (construction-réhabilitation) situés sur 6 communes jugées prioritaires (Aubervilliers, le Pré Saint-Gervais, Pantin, Le Bourget, Saint-Ouen et Montfermeil).

Le Département participe également au Fonds d’Intervention de Quartier destiné à financer les travaux ou les frais résultant de procédures engagées par les copropriétés dans le cadre des OPAH et des plans de sauvegarde. En 2012, le budget départemental consacré à ce fonds s’est élevé à 1 575 000 euros.

Je me réjouis de la volonté du gouvernement d’accentuer la lutte contre l’habitat indigne. Lors de cette rencontre, j’ai notamment plaidé pour une concentration des moyens, pour une simplification juridique permettant de faciliter l’action publique face aux marchands de sommeil, pour le renforcement des actions coercitives et pour des capacités de relogement temporaires accrues.

Les drames de l’insalubrité comme celui de Saint-Denis en septembre dernier dans lequel 3 personnes ont perdu la vie ne doivent pas se reproduire. C’est pourquoi, je souhaite que le Département de la Seine-Saint-Denis puisse avoir les moyens de contribuer à en finir avec l’habitat indigne et que cette question devienne une Grande Cause nationale.

Stéphane TROUSSEL, Président du Conseil général.

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Communiqué de presse sur l’accueil des mineurs isolés

Depuis plusieurs mois, Stéphane Troussel a alerté les pouvoirs publics


Mobilisation cet été pour rénover et moderniser les collèges du département

Cet été le département met en œuvre son plan Ambition Collèges qui vise à rénover et moderniser 100 % des collèges d’ici 2020, ce qui constitue un investissement considérable et exceptionnel pour une collectivité.



Le Département propose aux habitants de découvrir les nouvelles animations des parcs départementaux

Le Département lance la saison d’été des parcs départementaux et va pouvoir offrir aux habitants un grand nombre de nouveautés pour se divertir, se rafraichir, faire du sport, apprendre et découvrir le patrimoine naturel et paysager exceptionnel des parcs départementaux dans toute la Seine-Saint-Denis.


Lancement de l’appel à projets IN Seine-Saint-Denis

Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis lancera, aux côtés des ambassadeurs et du comité de marque, ce mardi 4 juillet 2017 l’appel à projets IN Seine-Saint-Denis au MOB Hôtel à Saint-Ouen.


Une nouvelle passerelle pour relier Saint-Denis et l’île-Saint-Denis

Le maître d’œuvre Artélia / Lavigne & Chéron / Philippon-Kalt a été désigné pour réaliser une nouvelle infrastructure qui constituera un nouveau maillon essentiel dans la liaison entre le futur quartier Universeine de Saint-Denis, l’écoquartier fluvial et les autres quartiers existants de l’Ile-Saint-Denis, ainsi que la cité du cinéma et le pôle Pleyel.


Journée de l’olympisme 2017 : La jeunesse de la Seine-Saint-Denis et de Paris, ensemble pour Paris 2024 !

La journée internationale de l’olympisme du 23 juin prend cette année un relief particulier pour démontrer la mobilisation des territoires et des habitants en faveur de la candidature de Paris 2024, avant la décision du CIO à Lima le 13 septembre prochain.


Seine-Saint-Denis sans sida : Le Département s’engage !

L’épidémiologiste France Lert a rendu mardi 20 juin 2017 son rapport « La Seine-Saint-Denis, un Département engagé pour la fin du sida en 2030 » à Stéphane Troussel, président du Conseil départemental, et Pierre Laporte, vice-président en charge de la santé, en présence de professionnels et d’associations ayant participé au rapport comme AIDES ainsi que de SOS homophobie, du GLUP et du Centre LGBT.


Vers une Seine-Saint-Denis sans sida : France Lert remet son rapport à Stéphane Troussel

Le Département de la Seine-Saint-Denis est particulièrement engagé dans la lutte contre les infections sexuellement transmissibles, le VIH et les hépatites et assure cette mission par délégation de l’État.


Rencontre avec les étudiant.es du diplôme d’université contre les violences faites aux femmes

Stéphane Troussel, président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, se rendra vendredi 16 juin à l’université Paris 8 pour rencontrer les stagiaires de la formation diplômante « Violences faites aux femmes ». Il sera accueilli par la présidente de l’université Annick Allaigre.

0 | ... | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 | 190 | ... | 420