La Téléassistance 93

le 23 avril 2018

Pour renforcer la sécurité des personnes en situation de fragilité ou d’isolement, le Conseil départemental met à leur disposition depuis de nombreuses années un service de téléassistance.

 1- Qu’est-ce que la Téléassistance 93 ?

La téléassistance consiste à mettre à la disposition des bénéficiaires un matériel leur permettant d’être connectés 24h/24 et 7 jours/7 à une centrale de veille qui réceptionne leurs appels.

Si la personne ressent un malaise et n’a pas réussi à joindre des proches, il lui suffit d’appuyer sur son pendentif ou son bracelet pour déclencher l’appel. Elle peut également appeler si elle a besoin d’être rassurée.

Au bout du fil, les personnels sont formés aux appels de détresse ou d’urgence.

Cette centrale est capable d’identifier la provenance de l’appel, de déclencher en fonction de la situation, l’intervention du réseau pré-identifié d’aide à la personne (voisinage, gardien, services publics d’urgence, police, pompiers, SAMU) et de veiller au suivi jusqu’à bonne fin.

En cas d’urgence, les secours sont immédiatement alertés ainsi que la famille.

Le recours à la « Télé Assistance 93 » intègre aussi l’écoute psychologique et le lien social. Les messages de prévention dans le cadre du plan annuel départemental canicule sont également prévus dans le cadre de cette prestation.

Depuis le 1er mars 2012, la société Vitaris, est le délégataire de ce service public pour la Seine-Saint-Denis. Elle intervient dans l’ensemble du département.

 2- A qui est destiné la Téléassistance 93 ?

Toute personne vivant en Seine-Saint-Denis confrontée à une situation de perte d’autonomie temporaire ou permanente due à la maladie, au handicap, à l’âge ou à l’isolement peut bénéficier de la téléassistance 93.

 3- Comment adhérer à la Téléassistance 93 ?

Si l’usager décide de s’abonner à la téléassistance, il remplit une fiche en donnant les coordonnées de ses proches, généralement celles des enfants ou d’un voisin.
Pour obtenir cette fiche, contacter :
-  VITARIS au 01-48-10-09-59
-  le Centre Communal d’Action Sociale du lieu de résidence de l’usager.

 4- Quel est le coup mensuel de ce dispositif ?

Le coût du service est de 7,90 € par mois.
Il est payé par la personne qui s’abonne à la Téléassistance 93.

Il comprend :
- les frais d’installation, de déplacement, pose et essais de démonstration du fonctionnement du matériel
- la location du matériel : un télé-transmetteur et déclencheur portatif (bracelet, médaillon ou broche)
- un second déclencheur portatif pour une autre personne vivant au domicile de l’abonné
- les frais d’abonnement mensuels
- l’installation d’un capteur additionnel parmi 5 capteurs proposés : détecteur de fumée, détecteur d’inactivité, détecteur de monoxyde de carbone, déclencheur tactile pour personne handicapée, déclencheur de chute
- la maintenance préventive et corrective
- le service d’écoute et d’assistance 24h/24 et 7 jours/7
- l’envoi de messages de prévention en cas de risques sanitaires (canicule, grand froid, épidémies …).

Le mois de l’installation est gratuit car la facturation débute le mois suivant l’installation du matériel. En revanche, en cas de résiliation, le mois entamé est payé en entier.

En cas de perte d’un déclencheur portatif, son remplacement n’est pas facturé à l’abonné.

Le montant de l’installation du matériel et de l’abonnement au service est fixé conformément au contrat de délégation de service public « Télé Assistance 93 » conclu entre le Département et le délégataire. Les prix proposés sont fermes durant la durée du contrat signé avec le Département, soit jusqu’en août 2022.

A savoir :
L’Allocation Départementale Personnalisée d’Autonomie peut contribuer au financement de ce service.
Certaines communes peuvent participer aux frais d’installation et d’abonnement.

 5- Délais d’installation du matériel

Le matériel est installé au maximum de 48 heures après formulation de la demande (dimanche et jours fériés exclus).

 6- Vérification et réparation du matériel installé au domicile de l’abonné·e

Si l’abonné constate un mauvais fonctionnement de l’appareil ou si l’appareil envoie des signaux d’anomalie, un technicien peut intervenir dans un délai de 3 heures, y compris les jours fériés.

En cas de problème électrique (débranchement accidentel de l’appareil, coupure de courant …), l’appareil continue de fonctionner pendant 48 heures et alerte la centrale de veille sur le problème.

 7- Abonnement complémentaire possible d’un téléphone mobile d’alerte

Les abonnés à la téléassistance peuvent aussi souscrire à un dispositif d’assistance mobile.
Cela peut leur permettre d’être secouru rapidement lorsqu’ils se déplacent à l’extérieur de leur domicile.
Ils peuvent ainsi se déplacer avec plus de sérénité.

Le dispositif se compose d’un téléphone mobile simple d’utilisation avec un bouton d’appel d’urgence (bouton SOS).
Une pression sur ce bouton permet d’alerter la centrale d’écoute et d’assistance du délégataire, 24h/24 et 7j/7, en cas de chute ou de besoin d’aide.
L’abonné est géolocalisé dans toute la France.

Ce dispositif coûte 11,90 € par mois (jusqu’en août 2022).
Ce coût s’ajoute à l’abonnement de la « Télé Assistance 93 ».

 8- Informations pratiques :

Numéro de téléassistance 93 (Vitaris) : 01 48 10 09 59
Demande d’informations :
- Centre communal d’action sociale (CCAS) de votre commune
- Direction de la Population âgée et des Personnes handicapées, service de la population âgée, du Conseil départemental

À LIRE AUSSI

Paroles d’invisibles, l’exposition

La maltraitance des personnes âgées et handicapées est une réalité complexe et méconnue, encore peu médiatisée dans notre société. En réalisant une exposition à partir de témoignages, le Conseil départemental donne la parole à ces « invisibles » et souhaite sensibiliser les visiteurs à un sujet encore tabou.



Votre avis sur le revenu de base

13 Départements, dont la Seine-Saint-Denis, ont décidé de s’engager pour étudier la faisabilité du revenu de base. Ils souhaitent recueillir votre avis sur les contours de ce revenu de base.


Tableau de bord de la santé en Seine-Saint-Denis

Fruit de la collaboration entre le Département et l’Observatoire Régional de la Santé d’Île-de-France, ce tableau de bord permet de suivre l’évolution de la situation sanitaire et de ses déterminants en Seine-Saint-Denis.

0 | 5 | 10

À LA UNE
Dans  Seniors

Mobilisation pour les personnes âgées en perte d’autonomie

Le Département et l’ARS Île-de-France se mobilisent en faveur des personnes âgées en perte d’autonomie et lancent un appel à manifestation d’intérêt intitulé « Des solutions innovantes pour faire face au défi du grand âge ».


Maltraitance : contactez le 3977

Les personnes âgées ou en situation de handicap peuvent être victimes de maltraitance à leur domicile ou au sein d’un établissement. Un numéro de signalement est mis en place.


La Téléassistance 93

Pour renforcer la sécurité des personnes en situation de fragilité ou d’isolement, le Conseil départemental met à leur disposition depuis de nombreuses années un service de téléassistance.


L’allocation chèque TAXI

C’est une allocation d’un montant annuel de 182,94 € versée par le Conseil départemental



Accueil familial

L’accueil familial des personnes âgées et des personnes en situation de handicap


Lutte contre l’isolement des personnes âgées

La lutte contre l’isolement des personnes âgées, un enjeu de taille.
Zoom sur les actions mises en place


« Vivre chez soi », un guide pour tout savoir sur le maintien à domicile

Les interlocuteurs, les acteurs, les aides existantes pour vivre à son domicile...


Guide des seniors

Vos interlocuteurs, vos droits, vos moyens de transport, votre vie à domicile, vos loisirs, votre santé, toutes les adresses utiles... Tout est dans ce guide !

0 | 10