La Société du Grand Paris et le Département de la Seine-Saint-Denis s’engagent pour la bonne réalisation du projet de Grand Paris Express

Nous avons signé ce jour avec Frédéric Brédillot, membre du Directoire de la Société du Grand Paris, une série de chartes permettant de graver dans le marbre le partenariat entre la Société du Grand Paris et le Département de la Seine-Saint-Denis pour la réalisation de ce projet crucial qu’est le Grand Paris Express.

Cette signature est un acte important dans le contexte actuel d’une remise en cause du calendrier de ce projet par l’État. Elle m’a d’ailleurs permis de rappeler à l’État, qui nous accueillait pour l’occasion, l’importance du Grand Paris Express et de lui demander de tenir les engagements sur son format et le calendrier.

Le projet de Grand Paris Express est structurant pour notre territoire : il est le symbole du développement tant attendu du réseau de transports notamment en Seine-Saint-Denis pour lequel nous nous sommes fortement mobilisés et pour lequel nous continuerons à nous battre.

Oui, ce projet est ambitieux : nous doublons le réseau métropolitain parisien, 200 kms de rails en banlieue, pour la banlieue, dont la plupart en zone dense. Les transports du quotidien de la banlieue dans lesquels l’État a longtemps sous-investi méritent cette ambition, car l’avenir de l’Île de France se joue ici en Seine-Saint-Denis, département jeune et dynamique.

Personne ne saurait comprendre que le Grand Paris Express soit sacrifié sur l’autel de la réduction des déficits, ce n’est ni en adéquation, ni à la hauteur de son ambition et des enjeux.

Parce que la France est attendue pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2024, parce que les transports et ces nouvelles infrastructures permettent de répondre à une triple urgence sociale, écologique et économique, l’État doit tout faire pour mettre en œuvre ce projet dans les temps.

Le Département de la Seine-Saint-Denis est prêt à l’aider. La signature de ces documents l’atteste et va dans le bon sens. Cela montre que, tout de même, des choses avancent. Cela montre que, tout de même, le Département et la Société du Grand Paris travaillent de concert à la bonne réalisation de ce chantier hors normes.

En Seine-Saint-Denis, grande bénéficiaire du Grand Paris Express mais aussi terre d’accueil des JOP2024 et de nombreux autres projets, nous aurons 2 défis majeurs à relever :

- les travaux : accueillir un tiers des gares du Grand Paris entre autres, ce n’est pas anodin ! Notre Département va être « chantier », il faut s’y préparer au mieux pour amoindrir le plus possible les nuisances ;

- l’emploi : le Grand Paris Express c’est plus de 100 000 emplois créés, les JOP entre 120 et 250 000. Ces opportunités doivent se traduire par des créations d’emplois pour les habitants et des parcours de formation pour nos publics demandeurs d’emploi, mais également par des commandes importantes pour nos TPE et PME.

La Seine-Saint-Denis attend donc avec impatience le passage aux actes et l’inauguration du premier tunnelier sur son territoire.


Contact presse :
Cabinet présidence du département de Seine-Saint-Denis : Juliette Griffond (01 43 93 93 47)

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

La Seine-Saint-Denis au cœur de la République numérique

E-inclusion, formation, maintien de la connexion pour tous : la Seine-Saint-Denis au cœur de la République numérique : vendredi 21 octobre à partir de 11h45


1ere rencontres IN SEINE-SAINT-DENIS

Le mardi 18 octobre à 17h00 dans les nouveaux locaux de l’agence BETC à Pantin, Stéphane Troussel ouvrira les 1ere rencontres des ambassadeurs du IN SEINE-SAINT-DENIS.


"Prévention des conduites à risques : Madame Pécresse doit assumer ses choix rétrogrades !"

Pour Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, "Madame Pécresse doit assumer ses choix rétrogrades !"


Paris 2024 et la Seine-Saint-Denis mobilisés pour saisir toutes les opportunités économiques de la candidature

Etienne Thobois, Directeur général de Paris 2024, Stéphane Troussel et Patrick Braouezec rencontraient à l’invitation de ce dernier à Plaine Commune hier le Service Brésilien d’Appui aux Micro et Petites Entreprises (SEBRAE) en présence d’une trentaine de tête de réseaux économiques du territoire.


Ça suffit ! Les dérives racistes doivent cesser maintenant !

"Les affiches de Robert Ménard, les délires morbides d’Éric Zemmour, les mensonges de Laurent Wauquiez sur le regroupement familial, les propositions anticonstitutionnelles de Nicolas Sarkozy pour toujours plus stigmatiser une partie de la population, ça suffit !"


Dossier n°2 de Paris 2024 transmis au CIO : le Département acteur central de la candidature et de l’héritage de Paris 2024

Stéphane Troussel et les élus locaux de la Seine-Saint-Denis ont accueilli cet après midi le Premier Ministre Manuel Valls à 14h au Parc des Expositions du Bourget pour lui présenter en présence du Comité de candidature l’héritage de Paris 2024 en Seine-Saint-Denis. A cette occasion, Manuel Valls a annoncé l’investissement de l’État pour la candidature de Paris 2024. En effet, les collectivités ont obtenu un engagement de l’État à hauteur d’un milliard.


Lancement du 1er festival de films « Jeunes contre le sexisme »

En réfléchissant à la question de la promotion des comportements non sexistes, les collégiens et collégiennes d’une dizaine d’établissement de Seine-Saint-Denis ont produit, grâce au soutien d’artistes, des clips vidéo pour sensibiliser leurs camarades de classe entre autres.


Semaine bleue : le département engagé auprès des personnes âgées

Cette année, la semaine bleue, du 3 au 9 octobre, a pour thème « faire société ». Les nouvelles dispositions prévues par la loi pour l’adaptation de la société au vieillissement permettent au Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis de mieux accompagner les personnes âgées, en revalorisant l’allocation personnalisée d’autonomie, mais aussi en améliorant les conditions de maintien au domicile.


La deuxième édition de la Soirée des champions de la Seine-Saint-Denis : les médaillés de Rio à l’honneur

Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis a souhaité mettre à nouveau à l’honneur la réussite et les talents exceptionnels du sport en Seine-Saint-Denis lors de la deuxième édition de la Soirée des champions.


Ambition collèges - Inauguration du collège Jean Jaurès Saint-Ouen

Jeudi 29 septembre à 17h, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, inaugurera le collège Jean-Jaurès à Saint-Ouen, entièrement rénové.

0 | ... | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | ... | 330