La Seine-Saint-Denis s’oppose à la hausse annoncée des tarifs des transports en Île-de-France !

"Ce mercredi le STIF a adopté son budget primitif pour 2017, plus d’un an après l’accession à la Présidence de la droite avec Valérie Pécresse les masques tombent."

Alors que l’exercice 2016 a été marqué pour la première fois par un recul de l’investissement de 173 millions € en dépit de projets en attente de financement sur les territoires, Valérie Pécresse annonce une nouvelle hausse des tarifs.

Ce sont en effet près de 10€ en plus à partir de la rentrée 2018 Pour les titulaires d’une carte Imagin’R que Madame Pécresse a fait voter ce matin contre l’avis et la demande des administrateurs socialistes et apparentés. Et ce n’est que le début !

Une nouvelle hausse de 3€ du Pass Navigo est attendue à l’été venant s’ajouter aux 3€ d’augmentation de 2016. A ce rythme, ce sont 85€ que les habitants de la Seine-Saint-Denis devront débourser chaque mois pour se déplacer. C’est inacceptable.

Ajoutées aux hausses d’impôts pour les entreprises que la droite a obtenue dans le dernier budget et au sous-investissement chronique de la Région depuis 1 an dans les transports, c’est une véritable « cagnotte » que se constitue Valérie Pécresse sur le dos des franciliens.

Ces choix budgétaires ne sont pas responsables et vont à l’encontre du pouvoir d’achat des séquano-dionysiens. Aux côtés de Corinne Valls, Vice-Présidente du Conseil départemental et administratrice du STIF, je dénonce cette hausse des tarifs dont les premières victimes seront les habitants les plus fragiles de notre département. "

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Compensation supplémentaire des dépenses de solidarité

Stéphane Troussel se félicite de cette annonce qui va indéniablement dans le bon sens, après des années de déni de la part des gouvernements de droite.


Lancement des travaux de peinture

Coup double pour le Département : 200 séquano-dionysiens en situation d’insertion mobilisés pour repeindre 33 collèges


Visite de l’association C2DI

Dans le cadre des Journées Île-De-France-Europe, Stéphane Troussel visitera, le jeudi 27 juin, l’association C2Di située à Aulnay-sous-Bois


Aide sociale : l’État doit assurer aussi la solidarité nationale

Tribune de Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis parue dans le journal Libération du 25 juin 2013


3 propositions pour une montée en puissance rapide des emplois d’avenir en Seine-Saint-Denis

"J’ai participé aujourd’hui, aux côtés de Michel Sapin, Ministre du travail et de Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers à une table ronde qui réunissait l’ensemble des acteurs de l’emploi de Seine-Saint-Denis afin de débattre de l’avancement du dispositif des emplois d’avenir sur le territoire."


3 propositions pour une montée en puissance rapide des emplois d’avenir

"J’ai participé aujourd’hui, lundi 24 juin 2013, aux côtés de Michel Sapin, Ministre du travail et de Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers à une table ronde qui réunissait l’ensemble des acteurs de l’emploi de Seine-Saint-Denis afin de débattre de l’avancement du dispositif des emplois d’avenir sur le territoire."


Le Président de l’Union des Comores en visite en Seine-Saint-Denis

À l’occasion de sa visite officielle en France, Ikilikou Dhoinine, Président de l’Union des Comores sera le 22 juin en Seine-Saint-Denis


Pose de la première pierre du site industriel Eurocopter à Dugny

Jeudi 20 juin à 10h15, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera au lancement de chantier du futur site industriel d’Eurocopter


Loi de validation des emprunts dits "toxiques"

Déclaration de Stéphane Troussel suite à l’annonce d’une proposition de loi de validation des emprunts dits "toxiques" contractés par les collectivités locales


8 nouveaux contentieux contre les banques

Avant le terme du délai de prescription, le Département initie 8 nouveaux contentieux sur des produits structurés, porteurs d’un risque important pour la collectivité

0 | ... | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320 | 330