La Seine-Saint-Denis prête et mobilisée pour accueillir les JO 2024 !

Une première haie vient d’être franchie dans la course de fond pour accueillir les JO 2024, avec le vote par le Conseil de Paris d’un vœu soutenant son organisation dans notre pays. Je proposerai aux élus de la Seine-Saint-Denis lors d’une prochaine séance du Conseil départemental de se prononcer en ce sens.

Je me réjouis de cette avancée décisive car je soutiens avec force et enthousiasme la tenue de cet événement sportif mondial et cette candidature Paris-Seine-Saint-Denis.

En effet, la Seine-Saint-Denis a vocation à accueillir une grande partie des infrastructures. Comme Président du Département de la Seine-Saint-Denis, je prendrai toute ma part dans la réussite de cette candidature et plus encore de ces jeux.

Je suis convaincu que les JO peuvent être un formidable accélérateur de projets et d’aménagement pour les transports, pour les logements, pour l’emploi, pour les équipements publics et particulièrement les équipements sportifs dans un territoire comme celui de la Seine-Saint-Denis qui aspire à l’égalité.

Je suis convaincu que la perspective de ces jeux ici en Seine-Saint-Denis serait un signe positif en direction de notre jeunesse. Les spectateurs, les acteurs voire les futurs champions de ces jeux olympiques en 2024 grandissent actuellement dans nos collèges.

Pour s’assurer de la réussite de cet événement, notre démarche devra être exemplaire. Ces jeux de 2024 doivent être les plus responsables — maîtrise des coûts, plus haut niveau d’exigence environnementale — de l’Histoire.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse




Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien

Aujourd’hui, jeudi 23 novembre, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a introduit les 13ème rencontres organisées par l’observatoire départementale, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Non à une revoyure du Grand Paris Express qui serait une atteinte au rééquilibrage territorial en faveur des territoires populaires.

"Si je suis signataire de cet appel pour le maintien du Grand Paris Express dans sa forme comme dans son calendrier de réalisation, c’est parce que je suis inquiet."


Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien.

Jeudi 23 novembre 2017 à 9h, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis introduira les 13ème rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Nouvelle hausse du versement transports pour le 93 et le 94 : un coup bas pour les entreprises et l’emploi !

Communiqué de presse commun du département de la Seine-Saint-Denis et du département du Val de Marne.



Adieu, l’ami  !

Déclaration de Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis publiée le 12 novembre 2017 à propos de la mort de Jack Ralite.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 330