La Seine-Saint-Denis lance une campagne pour le référendum sur la privatisation d’ADP

le 13 juin 2019

Le groupe ADP est actuellement le premier pôle d’emplois franciliens, pourvoyeur d’un grand nombre d’emplois et de services sur une large partie de la Seine-Saint-Denis. Mais l’enjeu dépasse les frontières de notre territoire : en effet, ADP est un fleuron de notre économie.

Les Françaises et les Français ont donc leur mot à dire sur la décision du gouvernement de privatiser le groupe ADP, avec pour objectif court-termiste de réaliser quelques dividendes grâce à la vente.

Les risques encourus sont par ailleurs réels, la privatisation des autoroutes pouvant servir de cas d’école, elle qui a entraîné la perte de milliards pour les contribuables et l’augmentation des tarifs pour les usager.es.

Pour toutes ces raisons, alors que les modalités d’organisation du référendum sont maintenant connues, le Département lance une campagne afin de recueillir le soutien des habitantes et des habitants de Seine-Saint-Denis en ce sens. L’organisation du référendum doit obtenir le soutien de 10% du corps électoral. Nous souhaitons que les habitant.es de Seine Saint Denis y prennent pleinement leur part.

Stéphane Troussel : "Sur un sujet d’une telle importance, les citoyen.nes ont leur mot à dire. Nous invitons donc chacune et chacun à soutenir l’organisation d’un référendum sur la privatisation d’ADP."


Contact Presse :
Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
+33(0)1 43 93 93 47

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Rénov Habitat 93

Avec Rénov Habitat 93, le Département facilite la rénovation des logements et participe à la baisse des dépenses énergétiques des ménages.


Soutenons des jeux olympiques et paralympiques au service des territoires !

A la veille de la remise du rapport d’opportunité relatif à la candidature française aux jeux olympiques et paralympiques, je tiens à déclarer mon soutien à une candidature parisienne et à la place indispensable de la Seine-Saint-Denis dans ce dispositif.


Par une loi, protégeons durablement les mineurs isolés étrangers de l’égoïsme territorial

Le 30 janvier, plus d’un an après que l’immense majorité des départements de France se soient mis d’accord avec l’État pour accueillir les 8000 mineurs isolés étrangers de France de façon digne, Stéphane Troussel prenait acte de l’annulation partielle de la circulaire du 31 mai 2013 par le Conseil d’État.


Le téléphone d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables

L’État et le Département de la Seine-Saint-Denis expérimentent le téléphone portable d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables.



La Philharmonie de Paris et le Département de la Seine-Saint-Denis

Un partenariat prometteur au service d’une démocratisation de la musique classique.


Une banderole « Nous sommes Charlie, la Seine-Saint-Denis rassemblée » sur le fronton du Conseil général

Vendredi 9 janvier, à 12h30, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, et l’ensemble des élus de l’assemblée départementale rendront hommage aux victimes de l’attentat au siège de Charlie-Hebdo en dévoilant une banderole « Nous sommes Charlie, la Seine-Saint-Denis rassemblée » au Conseil général de Seine-Saint-Denis à Bobigny.


Charlie Hebdo : Émotion, horreur et colère

Déclaration de Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. "Émotion, horreur et colère. C’est ce que, comme chacune et chacun d’entre nous, j’éprouve après la tuerie barbare qui vient de se produire à Charlie Hebdo."


Déclaration de Stéphane Troussel

Déclaration du Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis adressée aux habitant-e-s du département, suite à l’interpellation d’agents d’un service départemental.


La pollution tue dans toute l’agglomération : il est temps de lancer un plan climat métropolitain !

Aujourd’hui 6 janvier 2015, Air Parif annonce un pic de pollution important aux particules fines sur la métropole parisienne. C’est également aujourd’hui que l’Institut de veille sanitaire (InVS) rend public l’impact de ces particules sur la santé y compris à court terme : conséquences sur les enfants et les personnes âgées ou fragiles, accidents graves (AVC, crises cardiaques, maladies pulmonaires) et surmortalité.

0 | ... | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320 | 330 | ... | 420