La Seine-Saint-Denis lance un relais des collèges en faveur de Paris 2024

le 25 janvier 2017

Mobilisé pour construire une candidature qui gagne, le Département accompagne les initiatives de tous les acteurs du territoire en faveur de Paris 2024.

C’est pourquoi il s’est engagé avec l’association sportive du collège Alfred-Sisley à l’Ile St Denis pour lancer un relais artistique et sportif en faveur de Paris 2024 dans les collèges de Seine-Saint-Denis.

De janvier à juin les collégiens vont s’inscrire dans un relais de production de drapeaux représentant l’engagement de leur établissement en faveur de la candidature mais aussi les valeurs du sport. Ils se rassembleront tous à la fin de l’année scolaire pour une véritable courses de relais à Paris avec les 125 collèges.

Le lancement de cette opération intervient ce mercredi 25 janvier en présence de Stéphane Troussel, d’Emmanuel Constant, Vice-président en charge de l’éducation, de l’UNSS 93 mais également de 8 athlètes IN Seine-Saint-Denis, tels que Lucille Godiveau, joueuse de l’équipe de France de rugby à 7, Bopha Kong, triple champion du Monde de para-taekwondo, Laetitia Payet, escrimeuse présentes aux jeux de Londres et de Rio, ou encore des représentants de la génération 2024 comme Nolan Givone, Champion du monde junior 2015 de tennis de table. Ces sportifs du territoir e parrai neront les 8 premiers établissements participants en leur remettant un trophée symbolisant le relais, et échange ront ave c les collégiens sur l’olympisme et l’héritage en matière de développement du sport pour tous.

Relais olympique des collèges en partenariat avec l’UNSS 93

Le mercredi 25 janvier à partir de 17 heures

Au Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis - Salle de conférence de l’immeuble Papillon, 225 Avenue Paul Vaillant Couturier, 93000 Bobigny

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380