La Seine-Saint-Denis et la SNCF partenaires pour l’égalité

le 20 décembre 2018

Vendredi 21 décembre, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et Stéphane Volant, Secrétaire Général du Groupe SNCF, ont renouvelé leur partenariat par la signature de la charte « Seine-Saint-Denis Égalité ».

Le Département de la Seine-Saint-Denis a lancé cette démarche en 2013, partant d’un constat paradoxal : celui d’un territoire jeune et dynamique qui accueille de grands groupes mais qui connaît aussi le plus de chômage en Île-de-France. L’objectif alors était de permettre aux jeunes du territoire de réussir leur parcours d’insertion professionnelle.

La SNCF fut le premier Groupe public à s’engager aux côtés du Département pour mettre en œuvre cette démarche commune pour l’égalité. Ainsi, la charte, signée alors, organisait la mise en œuvre d’actions facilitant l’accès à l’emploi (passerelles vers l’emploi, accès aux stages, etc.), à l’insertion sociale (clauses sociales, insertion par l’activité économique, insertion par la création d’emploi, etc.) et à l’égalité et la mixité professionnelle.

Depuis l’installation du siège de SNCF dans le département en juillet 2013 et grâce à une mobilisation sans relâche de l’établissement public, cet engagement commun s’est traduit par des nombreuses réussites : nombreux stages de 3ème, forums de recrutement « Égalité & Compétences », actions en faveur de l’égalité et de la mixité professionnelle (Girls day, soutien associatif, projet « Watt Elle’s…), passerelles pour la formation et l’emploi… Autant d’actions qui ont été bénéfiques aux Séquano-Dionysiennes et Séquano-Dionysiens.

Au vu de ce succès, des besoins encore très grands en termes d’emploi et d’insertion, ainsi qu’aux enjeux de la Seine-Saint-Denis pour ces prochaines années, les deux partenaires ont décidé de renouveler cet engagement ce vendredi.

Stéphane Troussel : « Forts d’un premier partenariat réussi mais conscients des besoins qui restent grands en termes d’emploi, nous avons décidé avec Stéphane Volant et la SNCF de renouveler cet engagement commun pour l’égalité, afin de permettre notamment à la jeunesse séquano-dionysienne de pouvoir se saisir des opportunités nombreuses dont regorge leur territoire. »

Stéphane Volant : « Pour le Groupe SNCF, 1er employeur de Seine-St-Denis, il est normal que nous prenions des engagements vis-à-vis de nos partenaires locaux. C’est un enjeu de responsabilité sociétale d’entreprise, mais il est aussi naturel que nous devons nous appuyer sur les forces vives du territoire pour continuer de développer nos projets. »

Vous pouvez consulter ci-dessous la Charte de partenariat “Seine-Saint-Denis Égalité”.


Groupe SNCF : 0185078989 - servicedepresse@sncf.fr
Conseil départemental : Antoine DELANGRE-MARINI , conseiller presse du Président – adelangremarini@seinesaintdenis.fr

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.


Rencontre avec Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance : Stéphane Troussel appelle à des Etats généraux de la protection de l’enfance

Parfois caricaturée, souvent ignorée, l’aide sociale à l’enfance est pourtant centrale pour protéger les enfants mais aussi pour les accompagner vers l’autonomie. Cette politique publique majeure appelle maintenant des réponses fortes et concrètes qui ne pourront pas faire l’économie d’un engagement et d’un investissement total de la part de l’Etat, mais aussi d’une élaboration commune avec les départements et les acteur.rice.s les plus investi.e.s. C’est ce message responsable et exigeant que j’adresse aujourd’hui même au secrétaire d’État à la protection de l’enfance au cours de notre rendez-vous de travail.


0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380