La Seine-Saint-Denis, 1er Département à obtenir le Label Diversité

le 8 février 2016

L’AFNOR vient de rendre son avis favorable concernant la candidature du Département de la Seine-Saint-Denis au « label diversité », soutenue par Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et Silvia Capanema, vice-présidente chargée de la jeunesse et de la lutte contre les discriminations. Ce label fait suite à un processus engagé ces dernières années au sein de la collectivité afin d’améliorer sa politique de lutte contre les discriminations.

Il semblait essentiel que la Seine-Saint-Denis soit exemplaire dans ses pratiques : recrutement non discriminant, promotion interne, lutte contre les discriminations au travail. C’est pour cela que le département de la Seine-Saint-Denis, s’est inscrit dans une démarche d’obtention du Label diversité de l’AFNOR, qui vise à promouvoir la prévention des discriminations dans la gestion des ressources humaines.

Notre collectivité a au cœur de ses priorités la question de l’égalité, celle de l’égalité dans tous les domaines de l’action publique.

La Seine-Saint-Denis est connue pour la richesse de la diversité de ses habitants. Ce sont en effet plus de 170 nationalités qui s’y côtoient au quotidien. Dans ce Département, la confrontation à la discrimination d’habitants, déjà exposés aux difficultés économiques et sociales, ne peut qu’ajouter de la défiance envers les politiques et les institutions en général. Or, la confiance des usagers est le seul gage de pérennité de nos services publics.

Notre obtention du Label Diversité de l’AFNOR a pour effet de légitimer notre démarche en apportant la preuve que le Département s’applique à lui-même les exigences éthiques qu’il avance dans les actions qu’il entreprend sur le territoire.

Ce label n’est pas donc pas une fin en soi mais un levier, qui doit interpeller les organisations publiques et privées du territoire, et les convaincre de s’engager dans une démarche de lutte contre les discriminations.

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380