La Route départementale 28 revit à Pierrefitte

Samedi 6 décembre 2014 a été inaugurée la nouvelle avenue Émile-Zola, à Pierrefitte, située sur la route départementale 28. Ce tronçon s’inscrit dans un projet global de requalification de la RD28, financé notamment par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis.

Le bus pique avec gourmandise vers la voie qui lui est désormais dédiée. Grâce aux travaux de réaménagement financés par le Conseil général, la Région et la communauté d’agglomération Plaine Commune, l’avenue Emile-Zola, portion de la route départementale 28, s’est refait une beauté. Auparavant assez étroit, cet axe important de Pierrefitte a été élargi, compte désormais un couloir de bus spécifique et des pistes cyclables dans les deux sens.

« Par cette rénovation, on améliore la qualité de l’espace public et on transforme la ville au service de tous les habitants. Ce tronçon est un secteur important pour les usagers et les riverains et le Conseil général se devait de participer à la transformation des lieux », a expliqué le président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel lors de l’inauguration des lieux.

Forcément au premier rang dans la mesure où la route départementale en question traverse Villetaneuse, Pierrefitte, Stains et Saint-Denis, le Département a contribué à hauteur de 6 millions d’euros pour ce tronçon qui aura au total coûté 15,4 millions. Mais cette opération de rénovation s’inscrit en fait dans un projet global de requalification de toute la route départementale.

« À terme, cet axe doit relier la gare de Saint-Denis Université et la future gare du Tram Express Nord, à l’horizon 2016 », détaille ainsi Jérôme Lardière, chef de service études et travaux à la Direction de la voirie et des déplacements du Conseil général. L’un des objectifs est en effet d’améliorer la desserte des universités Paris-VIII et Paris-XIII et de participer ainsi à la redynamisation de tout un secteur. Au total, l’aménagement de la partie Est de la Route départementale 28 est estimé à 45 millions d’euros.

Après l’achèvement du tronçon devant les Archives nationales et donc désormais de l’avenue Zola, c’est désormais une autre portion, celle du Bois-Moussay, qui est mise en chantier. Mais là, il s’agit même à proprement parler d’une création de route, qui, en mai prochain, reliera le Bois-Moussay à l’avenue Rol-Tanguy, à Stains. Ces travaux, lancés en juillet de cette année, devraient être achevés en mai 2015.

Christophe Lehousse

JPEG - 79.1 ko

à lire aussi

Parc forestier de la Poudrerie : inauguration d’un lieu pour tout-petits et signature d’un manifeste

Dimanche 5 juin a eu lieu l’inauguration du "Jardin d’émerveilles", lieu de rêve pour les tout-petits et les parents au parc départemental de la Poudrerie à Sevran ; l’occasion pour le Président du Conseil départemental de signer un manifeste pour l’avenir du parc.


De la 4L à la voiture électrique, le Département accélère au vert…

La Seine-Saint-Denis a choisi de rouler écologique et comptera fin 2016 plus de 160 véhicules électriques. La centième voiture de ce type a été livrée symboliquement, jeudi 2 juin, au cours de la Semaine Européenne du Développement Durable.


Avec Plantu, dessinez, c’est gagné

Mardi 31 mai et jeudi 2 juin 2016, le dessinateur Plantu et son association « Cartooning for Peace » ont reçu quelque 120 collégiens de Seine-Saint-Denis au siège du journal « Le Monde ». La touche finale d’un parcours éducatif et citoyen sur le dessin de presse, né d’un partenariat entre « Cartooning » et le Département.


Je t’échange ton chef étoilé contre une statue !

Mercredi 1er juin, c’était bombance au collège Georges-Politzer de Bagnolet. Le seul chef étoilé de Seine-Saint-Denis, Jean-Claude Cahagnet, y a fait la cuisine pour les 600 convives de l’établissement. Le tout part d’une idée de Nicolas Floc’h, un artiste qui aura passé un an en résidence au collège, à l’initiative du Département. Bon appétit bien sûr !


Au côté des anges-gardiens de la lutte anti-crue

Vendredi 3 juin, l’ensemble des agents de la Direction de l’eau et de l’assainissement était sur le qui-vive suite aux risques d’inondations qui concernent aussi la Seine-Saint-Denis.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 390