L’exécutif régional remet en cause le Grand Paris Express

Mercredi 7 décembre, en conseil d’administration du Syndicat des Transports d’Île-de-France (STIF), la majorité régionale menée par Valérie Pecresse a présenté et fait voter un vœu remettant en cause le projet de la ligne 15 Est et par là même de celui Grand Paris Express.

"En demandant au Préfet de retarder la déclaration d’utilité publique de la ligne 15 Est pour réétudier une desserte par celle-ci du centre-ville de Drancy, Madame Pécresse contribue à retarder d’a minima deux ans un projet crucial pour l’ensemble de la Région Île-de-France.

Cette desserte a en effet déjà été étudiée à la demande du STIF par la Société du Grand Paris. Mais il a été décidé de ne pas y donner suite car elle entraînait un rallongement du temps de parcours se traduisant par une baisse d’attractivité et donc de la fréquentation. C’est l’ensemble de la ligne et de ses futurs usagers qui étaient pénalisés avant même sa mise en service.

Par ailleurs, si la commission d’enquête à l’issue de l’enquête publique a rappelé la nécessité d’une desserte en mode lourd du centre ville de Drancy, elle n’a pas acté que ce devait se faire via la 15 Est.

Or, il existe des solutions permettant de répondre à cette demande légitime via les prolongements de lignes de métro comme la ligne 5 ou la ligne 7, qui, elles, ne pénaliseraient personne.

Si ce vœu venait à aboutir ce serait une catastrophe pour le projet tant attendu de Grand Paris Express et une très mauvaise nouvelle pour l’ensemble des Franciliens. C’est pourquoi avec mes collègues de l’opposition régionale nous avons décidé de voter contre."

Corinne Valls, Vice-présidente chargée des mobilités et du développement du territoire

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Compensation supplémentaire des dépenses de solidarité

Stéphane Troussel se félicite de cette annonce qui va indéniablement dans le bon sens, après des années de déni de la part des gouvernements de droite.


Lancement des travaux de peinture

Coup double pour le Département : 200 séquano-dionysiens en situation d’insertion mobilisés pour repeindre 33 collèges


Visite de l’association C2DI

Dans le cadre des Journées Île-De-France-Europe, Stéphane Troussel visitera, le jeudi 27 juin, l’association C2Di située à Aulnay-sous-Bois


Aide sociale : l’État doit assurer aussi la solidarité nationale

Tribune de Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis parue dans le journal Libération du 25 juin 2013


3 propositions pour une montée en puissance rapide des emplois d’avenir en Seine-Saint-Denis

"J’ai participé aujourd’hui, aux côtés de Michel Sapin, Ministre du travail et de Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers à une table ronde qui réunissait l’ensemble des acteurs de l’emploi de Seine-Saint-Denis afin de débattre de l’avancement du dispositif des emplois d’avenir sur le territoire."


3 propositions pour une montée en puissance rapide des emplois d’avenir

"J’ai participé aujourd’hui, lundi 24 juin 2013, aux côtés de Michel Sapin, Ministre du travail et de Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers à une table ronde qui réunissait l’ensemble des acteurs de l’emploi de Seine-Saint-Denis afin de débattre de l’avancement du dispositif des emplois d’avenir sur le territoire."


Le Président de l’Union des Comores en visite en Seine-Saint-Denis

À l’occasion de sa visite officielle en France, Ikilikou Dhoinine, Président de l’Union des Comores sera le 22 juin en Seine-Saint-Denis


Pose de la première pierre du site industriel Eurocopter à Dugny

Jeudi 20 juin à 10h15, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera au lancement de chantier du futur site industriel d’Eurocopter


Loi de validation des emprunts dits "toxiques"

Déclaration de Stéphane Troussel suite à l’annonce d’une proposition de loi de validation des emprunts dits "toxiques" contractés par les collectivités locales


8 nouveaux contentieux contre les banques

Avant le terme du délai de prescription, le Département initie 8 nouveaux contentieux sur des produits structurés, porteurs d’un risque important pour la collectivité

0 | ... | 240 | 250 | 260 | 270 | 280 | 290 | 300 | 310 | 320 | 330