Jean-Pierre Bel doit cesser d’opposer les départements urbains et ruraux et œuvrer pour l’intérêt général

le 30 janvier 2013

Alors que le Premier Ministre vient d’installer un groupe de travail entre l’État et les départements pour faire des propositions sur un financement pérenne des allocations individuelles de solidarité, je m’étonne des déclarations de Jean-Pierre Bel, président du Sénat, qui continue d’opposer les difficultés des départements ruraux à celles des départements urbains.

Plutôt que de poursuivre ce débat stérile, j’attends de ce groupe de travail qu’il propose de vrais mécanismes de financement des allocations de solidarité nationale afin de permettre aux départements d’assumer leurs missions en matière de solidarité. C’est là une question de survie pour les départements.

Déjà, les premières décisions prises par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault et par l’Assemblée nationale, dans la loi de finances 2013, vont dans le sens d’un juste rééquilibrage et d’une prise en compte de la réalité. Non M. Bel, l’injustice n’est pas dans le changement mais dans le statu quo ! L’injustice, c’était d’exclure le département le plus pauvre de France métropolitaine de tous les dispositifs de soutien en le déguisant en département riche, au prétexte qu’il touche Paris et qu’il est peuplé.

Néanmoins il y a encore loin de la coupe aux lèvres : regardons la réalité. Même après ces évolutions positives des mécanismes de péréquation et de soutien, la Seine-Saint-Denis pointe au 47ème rang des départements bénéficiant de la péréquation nationale, avec un montant moyen de 10,83€ par habitant, loin derrière la Lozère (36,14€ par habitant), la Haute-Marne (27,14€), le Cantal (25,92€) ou le Lot (20,74€).

Je crois qu’il n’y aura pas de scandale, bien au contraire, si la Seine-Saint-Denis et d’autres départements urbains sont éligibles à la 2ème partie du fonds exceptionnel de soutien. Je répète aussi qu’il y a urgence à définir une véritable péréquation entre les départements d’Ile-de-France.

Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Inauguration du pôle multimodal de la Gare de Noisy-le-Grand

Stéphane Troussel et Emmanuel Constant participeront à l’inauguration du pôle multimodal de la Gare de Noisy-le-Grand le mercredi 4 septembre


Coup d’envoi de la rentrée aux côtés de la communauté éducative

À l’occasion de cette rentrée, Stéphane Troussel se rendra dans cinq collèges du département pour rencontrer les personnels, les enseignants et les élèves et visiter les travaux effectués au cours de l’été


Le Département améliore les conditions d’accueil au sein de ses crèches

Stéphane Troussel se rendra à la crèche Etienne-Dolet à Bondy aux côtés de Sylvine Thomassin, Vice-Présidente du Conseil Général et Maire de la ville le mercredi 28 août à 11 heures


La Seine-Saint-Denis qui gagne : Teddy Tamgho champion du monde du triple saut

Stéphane Troussel adresse ses plus chaleureuses félicitations à Teddy Tamgho, licencié au Club Athlétique Montreuil93, pour le titre de champion du monde du triple saut aux mondiaux de Moscou.


"Une bonne nouvelle pour les jeunes de Seine-Saint-Denis"

Stéphane Troussel exprime sa satisfaction de voir le département compter parmi les dix territoires pilotes du dispositif "Garantie Jeunes" annoncé mardi par Matignon


Signature du protocole qui va changer les transports en Seine-Saint-Denis

Les annonces du 6 mars sur le Nouveau Grand Paris ont mis sur les rails la construction du Grand Paris Express, et un plan de mobilisation pour l’amélioration, l’entretien et l’extension du réseau existant


Contrairement à Monsieur Devedjian, je revendique l’égalité territoriale

J’ai rappelé hier, dans un texte cosigné par 30 élus de Seine-Saint-Denis, mon engagement résolu pour une Métropole intégrée qui dépasse les égoïsmes locaux et qui puisse enfin agir sur des questions aussi urgentes que le logement, l’égalité territoriale, les mobilités…


Contrairement à Monsieur Devedjian, je revendique l’égalité territoriale

J’ai rappelé hier, dans un texte cosigné par 30 élus de Seine-Saint-Denis, mon engagement résolu pour une Métropole intégrée qui dépasse les égoïsmes locaux et qui puisse enfin agir sur des questions aussi urgentes que le logement, l’égalité territoriale, les mobilités…


Compensation supplémentaire des dépenses de solidarité

Stéphane Troussel se félicite de cette annonce qui va indéniablement dans le bon sens, après des années de déni de la part des gouvernements de droite.


Lancement des travaux de peinture

Coup double pour le Département : 200 séquano-dionysiens en situation d’insertion mobilisés pour repeindre 33 collèges

0 | ... | 310 | 320 | 330 | 340 | 350 | 360 | 370 | 380 | 390 | ... | 400