JOP 2024 : les acteur.rices économiques de la Seine-Saint-Denis mobilisé.es pour l’emploi !

le 25 juin 2019

Pour la Seine-Saint-Denis, qui accueillera la plupart des épreuves et des installations olympiques, faire bénéficier les entreprises et les habitant.es du territoire des retombées en terme d’emplois est une condition de réussite des JO de 2024.

Des objectifs ambitieux en matières de retombées économiques ont été fixés et repris dans la Charte Solidéo dès la période de candidature : 10% des heures travaillées devront être réservées au bénéfice des publics inscrits dans un parcours d’insertion et 25% des marchés être accessibles aux TPE-PME et structures de l’ESS. Au printemps dernier, le Comité d’organisation des JO a également présenté une cartographie des emplois générés par les Jeux.

Il s’agit désormais de passer aux travaux pratiques afin de donner corps à ces objectifs.

Dans ce but, une première rencontre, dans le cadre de la Fabrique des Jeux, s’était déroulée le 19 décembre 2018 à la CCI de la Seine-Saint-Denis.

Afin de poursuivre cette dynamique et de concrétiser cette démarche de mobilisation, le 25 juin prochain, à l’initiative du Département de la Seine-Saint-Denis et de la CCI, se déroulera une deuxième rencontre avec l’ensemble des acteur.rices du territoire.

Cette rencontre permettra aux TPE-PME et aux entreprises de l’ESS de se faire connaître auprès des grand.es donneur.ses d’ordres, notamment les plus impliqué.es dans les chantiers des Jeux et des grands projets structurants du territoire. Huit donneur.ses d’ordres départementaux.ales participeront à des rencontres « BtoB » organisées à cette occasion.

Cette rencontre sera également l’occasion d’échanger collectivement sur les enjeux de recrutement et les besoins en compétences des entreprises du secteur de la Construction.

Pour Stéphane TROUSSEL, « tou.tes les acteur.rices de la Seine-Saint-Denis doivent jouer collectif et tous les leviers être mobilisés, depuis la bonne information des entreprises sur les marchés de travaux et de services jusqu’à la détection et la formation des habitant.es qui pourront occuper les emplois. Les JO 2024 doivent être une occasion supplémentaire de donner à voir les talents et les savoirs-faire de la Seine-Saint-Denis. »

Seront présent.es à cette rencontre :

Danielle Dubrac, Présidente de la Chambre de et Commerce d’Industrie 93, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, et George-François Lerclerc, Préfet de la Seine-Saint-Denis, ainsi que des représentant.es de Paris 2024, de la SOLIDEO, des syndicats professionnels, des acteur.rices de l’économie sociale et solidaire et des Etablissements publics et territoriaux de Seine-Saint Denis.

(Voir le programme complet en cliquant ici)


Contact Presse :
Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis
+33(0)1 43 93 93 47

À LIRE AUSSI


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Enjeux de la présidence du Conseil de surveillance de la SGP : redonner au Grand Paris Express son ambition et faire primer les intérêts des habitant.e.s sur les arguties financières

Créé sous un gouvernement de droite en 2010, le Grand Paris Express avait « survécu » au changement de majorité présidentielle avec le quinquennat Hollande parce qu’il a été conçu et porté par l’ensemble des élu.es au-delà des clivages politiques. La concertation, l’écoute, la prise en compte des besoins des territoires avaient créé l’unanimité derrière ce projet et fait sa force. Il aura fallu un Gouvernement qui se dit « ni de droite, ni de gauche » pour le remettre en cause.


RENTRÉE 2018 l’éducation 100% concrète

Compétence essentielle des départements, l’Éducation reste plus que jamais la priorité du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis.


Parcoursup : le Président de la Seine-Saint-Denis saisit le Défenseur des droits

Face au maintien d’un système jugé opaque, et suite aux retours de témoignages de lycéen-ne-s via la plateforme du Conseil départemental, Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis, a décidé de saisir ce jour le Défenseur des droits au sujet de la plateforme Parcoursup. Il s’agit de vérifier que le lycée d’origine ne constitue pas un critère discriminant pour les universités dans le choix de leurs étudiant-e-s.


Stratégie pauvreté : le « oui mais... » de la Seine-Saint-Denis

Le Département de la Seine-Saint-Denis a été sollicité pour devenir « territoire démonstrateur » sur la stratégie de lutte contre la pauvreté du gouvernement, malheureusement repoussée à la rentrée. Si les thématiques abordées rejoignent nos engagements en faveur de politiques sociales efficaces et tournées vers l’avenir, nous voulons profiter du passage de la Ministre Agnès Buzyn en Seine-Saint-Denis pour lever certaines de nos inquiétudes concernant les moyens dédiés et les modalités de mise en œuvre de cette stratégie.



Le Département de la Seine-Saint-Denis, la Banque des Territoires et CDC Biodiversité agissent en faveur de la transition écologique, énergétique et de la biodiversité

Stéphane Troussel, président du département de la Seine-Saint-Denis, Marianne Louradour, directrice régionale Ile-de-France de la Banque des Territoires et Jean-Christophe Benoit, directeur du développement et de l’investissement de CDC Biodiversité, ont signé une convention de partenariat en faveur de la performance énergétique du patrimoine public et de la biodiversité en Seine-Saint-Denis.



Lancement d’un espace de témoignages en Seine-Saint-Denis sur Parcoursup

Alors que les examens du baccalauréat se terminent et que la plateforme Parcoursup s’apprête à réouvrir, le Département a décidé de lancer une vaste campagne de témoignages. Sur cette base, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, pourra saisir le Défenseur des Droits pour lui demander de faire toute la lumière sur ce système de sélection aujourd’hui opaque.



0 | ... | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | ... | 420