La Seine-Saint-Denis obtient des garanties et reste mobilisée

le 13 juin 2018

A la suite de la publication de rapports des inspections générales qui préconisaient de revenir largement sur les héritages olympiques du dossier de candidature de Paris 2024, j’avais réaffirmé, comme l’ensemble des élus, ma volonté que la Seine-Saint-Denis ne devienne pas la variable d’ajustement et que l’ambition de la candidature que nous avons portée ne soit pas revue au risque de la dénaturer.

Si je partage bien évidemment la nécessité de maîtriser les budgets, il est aussi impératif d’envisager les futurs JOP 2024 comme un projet exceptionnel permettant de développer durablement le territoire et de combattre les inégalités : c’est le sens des engagements forts, y compris financiers, que le Département de la Seine-Saint-Denis a pris.

Après plusieurs semaines d’un travail sérieux lors duquel nous avons fait de nombreuses propositions et nous avons porté des exigences fortes, nous sommes parvenus à préserver cet héritage olympique et même à l’améliorer, car nous devons travailler pour les 30 ans à venir et non pour seulement 30 jours de compétition.

Ainsi le protocole qui sera signé le 14 juin à l’issue des bureaux de la Solidéo et du COJO préserve notamment l’essentiel du village olympique mais aussi du village des Médias, pourtant particulièrement ciblé par le rapport des inspections. Nous avons obtenu notamment le maintien des principaux éléments de ce véritable projet urbain. Nous aussi obtenu notamment que le financement nécessaire à la dépollution du terrain des Essences en vue de sa renaturation soit plus que doublé, ce qui est une bonne nouvelle pour ce projet à forte valeur ajoutée environnementale qui agrandira à terme le parc Georges-Valbon.

Nous avons aussi obtenu des avancées sur les équipements aquatiques. Outre la préservation de la piscine de Marville, du centre Olympique aquatique, des bassins d’entrainements, une enveloppe nouvelle spécifiquement dédiée au plan piscine départemental, à hauteur de 15 millions d’euros, est une bonne nouvelle pour la Seine-Saint-Denis dans son ensemble : ce sujet dont j’ai fait une priorité semble avoir enfin été entendu, car on ne peut pas accepter d’organiser des Jeux olympiques dans un territoire où 1 enfant sur 2 qui entre en 6ème ne sait pas nager. Je souhaite que ces financements soient mobilisables avant 2024, que d’autres partenaires comme la Région s’y joignent, et j’attends surtout qu’ils soient accompagnés d’un engagement fort de l’Etat sur les actions d’apprentissage et le "savoir-nager" . Il faut accélérer la mise en place de ces dispositifs, qui ont des résultats, sans attendre 2024.

Avec toutes les forces vives de la Seine-Saint-Denis réunies dans « la Fabrique » que nous lançons aujourd’hui, je continuerai dans les mois qui viennent à porter ces exigences et à mobiliser le Département pour qu’elles soient tenues.

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

Contact presse :
Cabinet présidence du Département de Seine-Saint-Denis : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

Le Département se mobilise pour que l’héritage des Jeux bénéficie aux habitant.e.s. Découvrez notre rubrique Seine-Saint-Denis territoire des Jeux avec de nombreux articles.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Inauguration de la nouvelle Académie du Red Star à Marville, avec le département de Seine-Saint-Denis

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine Saint-Denis, et les dirigeants du Red Star, se sont réunis jeudi 12 Septembre à l’occasion de l’ouverture de l’Académie du Red Star dans le Parc Départemental de Marville.


Réaction de Stéphane Troussel à la concertation sur le service public de l’insertion

Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint Denis, a participé ce matin au ministère du Travail au lancement de la concertation sur le Service public de l’insertion. Les Départements, en tant que chefs de file de l’action sociale, sont en effet en première ligne sur le sujet de l’insertion.


Ethique de la vie publique : le Département de Seine-Saint-Denis s’engage auprès de Transparency International

Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, a signé jeudi 5 septembre 2019 la convention d’adhésion au Forum des Collectivités de l’ONG Transparency International, en présence de Marc-André Feffer, Président du conseil d’administration de Transparency International France. Cette signature vient confirmer et renforcer l’engagement du Département en faveur de l’éthique dans la vie publique et économique.


Le Département de Seine-Saint-Denis, Plaine Commune et Est Ensemble demandent des moyens supplémentaires pour lutter contre les violences conjugales

« Les dispositifs de protection des femmes victimes de violence existent, il faut des moyens pour les mettre en œuvre et les pérenniser » : tel est, en substance, le message que Est Ensemble, Plaine Commune et le Département de Seine-Saint-Denis ont porté à l’occasion du Grenelle contre les violences conjugales organisé mardi par la Préfecture du département de Seine-Saint-Denis.


Ouverture en Seine-Saint-Denis de la première classe de collège de France pour enfants autistes

Lundi 2 septembre a ouvert au sein du collège du Parc à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis la toute première classe de collège en France dédiée à l’accueil des enfants autistes. Conçue comme une véritable expérimentation, cette classe est le fruit d’un partenariat inédit entre l’Éducation Nationale, le Département de Seine-Saint-Denis et l’hôpital Ballanger d’Aulnay-sous-Bois.



Stéphane Troussel est heureux de lancer « Pâtisse In Seine-Saint-Denis », un concours de la marque territoriale In Seine Saint Denis pour créer LA pâtisserie emblématique du département !

La marque territoriale "In Seine-Saint-Denis" lance le concours "Pâtisse In Seine-Saint-Denis". Le principe est simple : créer, en équipe, la pâtisserie de la Seine-Saint-Denis à partir de produits issus du territoire, ou "made in Seine-Saint-Denis" !


Grand Paris Express : la rocade du futur métro définitivement sauvée !

Mardi 25 juin, le Conseil de surveillance de la Société du Grand Paris a entériné la réalisation de l’interopérabilité en gare de Champigny centre – jonction sans changement entre les lignes 15 Est et 15 Sud –, fonctionnalité indispensable à la bonne exploitation de la future ligne 15. C’est un grand soulagement pour le Département de la Seine-Saint-Denis, qui s’est mobilisé aux côtés de nombreuses collectivités de la ligne 15 afin de sauver la rocade du futur métro.


JOP 2024 : les acteur.rices économiques de la Seine-Saint-Denis mobilisé.es pour l’emploi !

Pour la Seine-Saint-Denis, qui accueillera la plupart des épreuves et des installations olympiques, faire bénéficier les entreprises et les habitant.es du territoire des retombées en terme d’emplois est une condition de réussite des JO de 2024. Dans ce but, une première rencontre, dans le cadre de la Fabrique des Jeux, s’était déroulée le 19 décembre 2018 à la CCI de la Seine-Saint-Denis.


La Seine-Saint-Denis lance une campagne pour le référendum sur la privatisation d’ADP

Le Département lance une campagne afin de recueillir le soutien des habitantes et des habitants de Seine-Saint-Denis pour l’organisation d’un référendum pour ou contre la privatisation d’ADP.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 390