Communiqué de presse - 30 mai 2022Inauguration du prolongement de la ligne 12 du métro à Aubervilliers : réaction de Stéphane Troussel

Ce mardi 31 mai sera inauguré le prolongement de la ligne 12 du métro, avec deux nouvelles stations au cœur d’Aubervilliers, représentant un réel changement pour la vie de dizaines de milliers d’habitant·e·s de la ville et, plus largement, du département. La mobilité et le désenclavement de certains territoires sont des enjeux majeurs pour la Seine-Saint-Denis. C’est donc une fierté pour le Département d’avoir contribué à hauteur de près de 42M€ au prolongement de la ligne 12 depuis la Porte de la Chapelle. Il est désormais impératif que les négociations s’accélèrent autour de nombreux autres projets de transport annoncés, fortement attendus par les Séquano-Dyonisien·ne·s.

lien direct vers la vidéo

Quelle joie d’inaugurer ce 31 mai, après tant d’années, l’ouverture de la ligne 12 du métro à Mairie d’Aubervilliers ! Après des années d’espoir et d’attente, l’arrivée de la ligne 12 au cœur d’Aubervilliers va changer concrètement la vie des plus de 80 000 habitant·e·s de la commune. Car en Seine-Saint-Denis, sans doute encore plus qu’ailleurs, les transports en commun sont bien plus que des moyens de déplacement. Ils sont l’opportunité concrète d’avoir un meilleur accès à l’emploi et à l’éducation, à la culture, aux loisirs… en somme à tous les équipements et activités que l’on est en droit d’attendre lorsque l’on vit au cœur d’une des régions les plus riches d’Europe.

En reliant Aubervilliers au centre de Paris en seulement 20 minutes, la ligne 12 prolongée vient renforcer la dynamique de développement territorial à l’œuvre en Seine-Saint-Denis, cœur battant de la métropole parisienne. C’est un pas de plus dans la construction et la structuration d’un grand réseau de transports lourds qui permettra enfin aux habitant·e·s de vivre leur métropole, lorsqu’il sera intégralement livré en 2030. Avec Corentin Duprey, Vice-Président chargé des mobilités durables et du développement du territoire, nous sommes fiers que le Département de la Seine-Saint-Denis ait contribué à hauteur de près de 42M€ au prolongement de la ligne 12 depuis la Porte de la Chapelle.

Toutefois, pour qu’à l’avenir nous puissions à nouveau nous réjouir de l’arrivée de transports en Seine-Saint-Denis, je demande à l’État d’engager sans plus attendre les négociations quant au financement des projets qui doivent être mis en service dans les années à venir. De trop nombreux projets – le T1 à Val-de-Fontenay, le TZen3, le T8 Sud, de nouveaux prolongements de métro – sont suspendus à ces échanges qui n’arrivent pas. La région francilienne et sa métropole ont besoin d’investissements massifs pour préparer l’avenir, et les collectivités territoriales, dont la Seine-Saint-Denis, seront au rendez-vous de ces investissements dès lors que l’État enclenchera enfin les discussions.

Stéphane TROUSSEL
Président du Département de la Seine-Saint-Denis

Communiqué de presse (PDF - 433.5 ko)
Communiqué de presse

Sur le même sujet

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{numReponses_meme_sujet_mag}}
              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange