Inauguration du pôle multimodal de la Gare de Noisy-le-Grand

le 3 septembre 2013

Soutien exceptionnel du Département au pôle multimodal pour la qualité de vie des noiséens.

Stéphane Troussel, Président du Conseil général et Emmanuel Constant, Vice-président et conseiller général du canton participeront à l’inauguration du pôle multimodal de la Gare de Noisy-le-Grand qui aura lieu le mercredi 4 septembre à 15 heures 30.

Un pôle réorganisé pour le bien-être des voyageurs et des riverains
Chaque jour, 25 000 voyageurs empruntent le pôle multimodal de Noisy-le-Grand. Ce chiffre en constante augmentation justifie l’engagement fort du Conseil général qui a décidé de financer ce projet de manière exceptionnelle, à hauteur de 3.6 millions d’euros.

Cette réorganisation d’ampleur est destinée à faciliter le cheminement et l’accessibilité des voyageurs, à diminuer les nuisances sonores pour les riverains, et plus généralement à améliorer la qualité de vie des usagers et des noiséens.

La gare routière a été déplacée du bâtiment du centre commercial vers l’Est jusqu’à une nouvelle dalle qui couvre les voies du RER pour lequel un deuxième accès, accessible via un nouveau bâtiment voyageurs de 600 m2, a été créé. Elle vient ainsi réparer la coupure urbaine que constituaient les rails au profit d’un espace plus lisible, plus accessible.

Inauguration du pôle multimodal de Noisy-le-Grand

En présence de :
Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis
Emmanuel Constant, Vice-Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis
Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional d’Ile-de-France
Pierre Mongin, Président-Directeur général de la RATP
Thierry Queffelec, Sous-Préfet du Raincy
Michel Pajon, Député-Maire de Noisy-le-Grand
- Quand : Mercredi 4 septembre à 15h30
-  : Gare de Noisy-le-Grand

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380