Dossier de presse - Bobigny, 21 mai 2022 Inauguration du centre aquatique de Pierrefitte-sur-Seine et fin du Plan piscines départemental

Samedi 21 mai a été inauguré le centre aquatique Claire Supiot de Pierrefitte-sur-Seine. Un moment particulièrement attendu dans cette ville qui ne comptait jusqu’ici aucun équipement aquatique. Cette inauguration marque également la fin du Plan Piscines 1 lancé en 2016 par le Département, avec un investissement total de près de 40 millions d’euros.

L’inauguration s’est faite en présence de Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, Zaïnaba SAÏD-ANZUM, Conseillère départementale déléguée au Sport, Geoffrey CARVALHINHO, Conseiller régional d’Île-de-France, Mathieu HANOTIN, Président de Plaine Commune, Michel FOURCADE, Maire de Pierrefitte-sur-Seine, Claire SUPIOT, Athlète olympique et paralympique, et d’habitantes et habitants venues pour l’occasion.

JPEG - 2.4 Mo

Le centre aquatique ouvrira officiellement au public à compter du vendredi 27 mai.

Un équipement sportif et de loisirs

Autrefois contraint.e.s de se rendre à Stains ou à Saint-Denis, les habitant.e.s de Pierrefitte peuvent désormais profiter d’un équipement de proximité adapté tant aux pratiques sportives que de loisirs. D’une surface totale de 2 941m² le centre aquatique Claire Supiot regroupe un bassin sportif de 8 lignes, allant jusqu’à 10 lignes pour les publics scolaires, un bassin d’apprentissage de 150m², et un espace de jeux pour enfants. Le tout au sein d’un bâtiment à basse consommation énergétique.

Il a été réalisé par BVL Architecture, sous maîtrise d’ouvrage du Département de la Seine-Saint-Denis, qui en est également le principal financeur. La Région Île-de-France et l’Agence nationale du Sport ont également contribué, à hauteur de 800 000 euros chacune, sur 17 millions d’euros au total. La gestion du centre aquatique est assurée par la commune de Pierrefitte-sur-Seine.

JPEG - 3.2 Mo

Un hommage à Claire Supiot, athlète olympique et paralympique

Née à Angers le 28 février 1968, Claire Supiot est une nageuse olympique et paralympique, championne d’Europe et plusieurs fois championne de France. Diagnostiquée de la maladie de Charcot en 2009, elle est devenue la première française à participer non seulement aux Jeux Olympiques mais aussi aux Jeux paralympiques à 33 ans d’écart, en concourant au 200m papillon aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988 et au 100m papillon adapté aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2021. C’est ce parcours hors normes et exemplaire de résilience que la ville de Pierrefitte-sur-Seine et le Département de la Seine-Saint-Denis ont souhaité mettre à l’honneur en donnant son nom à ce nouveau centre aquatique.

Fin du Plan piscines 1 du Département

L’inauguration du centre aquatique Claire Supiot de Pierrefitte-sur-Seine marque l’aboutissement du Plan Piscines 1 lancé en 2016 par le Département de la Seine-Saint-Denis afin de contribuer à rattraper le retard de la Seine-Saint-Denis en matière d’équipements nautiques. La Seine-Saint-Denis compte en effet moins de 60m2 de bassin de natation pour 10 000 habitants, contre plus de 160m2 en moyenne en Île-de-France, tandis que près de 60% des enfants qui arrivent en classe de 6ème ne savent pas nager.

Au total le Département a ainsi investi près de 40 millions d’euros pour :

  • La construction de 3 nouveaux centre aquatiques : L’Odyssée à Aulnay-sous-Bois (2021), Claire Supiot à Pierrefitte-sur-Seine (2022), et Marville à La Courneuve/Saint-Denis (2024).
  • La rénovation de 9 piscines : Le Canyon à Epinay-sur-Seine (2018), René Rousseau à Stains (2018), Maurice Thorez à Montreuil (2018), Roger Lebas à Livry-Gargan (2018), Auguste Delaune à Saint-Ouen-sur-Seine (2019), le Parc aquatique du Raincy (2020), Jacques Brel à Bobigny (2021), Alice Milliat à Pantin (2022), et Marlène Pératou à Aubervilliers (2022).
« Alors que la Seine-Saint-Denis s’apprête à accueillir les meilleures nageuses et les meilleurs nageurs du monde, à l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, il est insupportable, pour ne pas dire honteux, que les inégalités d’accès aux activités aquatiques demeurent aussi criantes sur notre territoire. C’est pour répondre à cet enjeu de santé publique, de sécurité individuelle et de cadre de vie, que nous avons lancé dès 2016 avec le Département un Plan piscines particulièrement ambitieux, et dont le centre aquatique Claire Supiot à Pierrefitte marque le dernier aboutissement. Avec Zaïnaba Saïd-Anzum, Conseillère départementale déléguée au Sport, et Emmanuel Constant, Vice-président en charge des JOP, nous allons poursuivre cet effort essentiel en nous dotant en 2022 d’un nouveau Plan piscines départemental. »
Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis

Bilan complet du Plan piscines 1 dans le dossier de presse ci-dessous

Dossier de presse - 21 mai 2022 (PDF - 2.1 Mo)
Dossier de presse - 21 mai 2022

Sur le même sujet

  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    

Dans le magazine

              {{numReponses_meme_sujet_mag}}
              {{reponses_meme_sujet_mag}}
            
  • {{reponse._source.titre}}

    {{reponse._source.chapo}}

    index =  {{reponse._index}}
    id =  {{reponse._id}}
    date_redaction = {{reponse._source.date_redaction}}
    score = {{reponse._score}}
    boost = {{reponse._source.boost}}
    name = {{reponse.matched_queries}}
    type_objet ={{reponse._source.type_objet}}
                    
picto plus orange