Inauguration du FAM-MAS L’Orangerie à Aubervilliers

le 31 janvier 2017

Mardi 31 janvier à 17h, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Magalie Thibault, Vice-présidente en charge du handicap, inaugureront aux côtés de Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat au handicap, le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) et la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de l’Orangerie à Aubervilliers, qui accueille 44 personnes et est financé à hauteur de 1.079.230 euros par le Département en 2017.

Le plan "Défi handicap" entre en action

Le Département, chef de file de la politique en faveur des personnes âgées et handicapées, et l’ARS, qui organise et finance tout ou partie de l’offre d’accompagnement médico-social en faveur des personnes handicapées, partagent avec la Ministre l’objectif commun d’un accueil de qualité, notamment pour le polyhandicap, et d’un objectif de 1.000 nouvelles places d’accueil à l’horizon 2025 en Seine-Saint-Denis.

C’est le sens du « Défi handicap », un plan porté par le Département, en lien direct avec le Ministère et l’Agence régionale de santé, qui vise à la création de places en 2017 et dans les prochaines années.

En 2017, le Département ouvre ainsi 47 places, et s’engage pour la création d’un foyer de vie de 55 places. La Ministre et l’ARS s’engagent pour la création d’un institut médico-éducatif de 35 places et une extension de 45 places en ESAT dans le cadre du projet départemental de pôle sport handicap.

Ces priorités conjointes marquent un engagement fort du Département et de l’Etat pour relever ensemble le défi du handicap en Seine-Saint-Denis.

Retrouvez ici le plan Défi Handicap :
https://www.seine-saint-denis.fr/IMG/pdf/dp-defi_handicap_une_re_ponse_pour_chacun.pdf

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse

Loi Bourguignon le 6 mai à l’Assemblée nationale : contre les « sorties sèches » de l’aide sociale à l’enfance, les député.es auront-ils le courage d’agir ?

Aujourd’hui, les enfants et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance comme leurs familles, au-delà de l’action volontariste de certains Départements comme celui de la Seine-Saint-Denis - qui accompagne déjà près de 1000 jeunes en contrat « Jeunes majeurs » en y consacrant 20 millions d’euros chaque année -, demandent que la République tienne concrètement et partout en France sa promesse d’égalité. Cela passe par un engagement fort de l’État aux côtés des Départements qui ne peuvent assumer seuls les dépenses de solidarité nationale.



Charte « Seine-Saint-Denis Égalité » signée par le Département de la Seine-Saint-Denis et BNP Paribas pour accélérer le développement économique et social du territoire

Le 16 avril 2019, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Thierry Laborde, Directeur général adjoint de BNP Paribas ont signé une charte « Seine-Saint-Denis égalité » dans les locaux de l’Ecole de la Deuxième Chance 93, à La Courneuve.







Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 380