Inauguration de la crèche départementale Pierre Sémard à Saint-Denis

le 31 mai 2017

Mercredi 31 mai à 17h30, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, inaugurera avec Frédéric Molossi, vice-président en charge de la Petite enfance, la crèche départementale Pierre-Sémard située 6, rue Gaston-Monmousseau à Saint-Denis.

Le Département de la Seine-Saint-Denis agit pour la petite enfance au plus près des habitants. Il a depuis deux ans engagé le plan Petite Enfance et Parentalité, pour remédier au manque de places d’accueil de jeunes enfants sur le territoire et faire face à des demandes en hausse. Objectif tenu car ce sont 786 places collectives qui ont été créées depuis 2015, 915 places en accueil individuel et aussi 16 maisons d’assistantes maternelles.

Le Plan Petite Enfance et Parentalité permet de nombreux travaux dans les 55 crèches départementales, à hauteur de 7 millions pour l’année 2016. La crèche Pierre-Sémard a ainsi bénéficié de travaux pour un montant total de 800 000 euros, afin d’améliorer les conditions de travail de nos agents et d’accueil des enfants et de leurs parents.

« Nous voulons offrir le meilleurs à nos enfants, dès le plus jeune âge, voici ce qui guide notre action publique » explique Stéphane Troussel.

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

À LA UNE
Dans  Espace presse





Egalité Femmes-Hommes... Actions !

2019 sera plus que jamais l’année de l’égalité femmes-hommes en Seine-Saint-Denis.


Rencontre avec Adrien Taquet, secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance : Stéphane Troussel appelle à des Etats généraux de la protection de l’enfance

Parfois caricaturée, souvent ignorée, l’aide sociale à l’enfance est pourtant centrale pour protéger les enfants mais aussi pour les accompagner vers l’autonomie. Cette politique publique majeure appelle maintenant des réponses fortes et concrètes qui ne pourront pas faire l’économie d’un engagement et d’un investissement total de la part de l’Etat, mais aussi d’une élaboration commune avec les départements et les acteur.rice.s les plus investi.e.s. C’est ce message responsable et exigeant que j’adresse aujourd’hui même au secrétaire d’État à la protection de l’enfance au cours de notre rendez-vous de travail.




0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 390